copains d'avant et maintenant

Lieu de convivialité entre membres de la communauté virtuelle
 
AccueilPortailMembresS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 31 le Lun Mai 01 2017, 21:42

Partagez | 
 

 Bonjours & Bonsoir Décembre 2018

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 00:05



 

 
JE VOUS SOUHAITE A TOUS UN TRES BON MOIS DE DECEMBRE

 
 

 
 
De bonnes raisons d’aimer le mois de décembre

 
Raison n°1 : les décorations lumineuses dans le villes  comme à Montbéliard ...
 

 

 
 
Bien que j’habite dans une petite ville ,( Montbéliard )  j’aime son agitation, son brouhaha.
 
Et j’aime encore plus la ville lorsque vient décembre et qu’elle se pare de ses 1001 lumières et décorations.
 
Chez moi, à cette époque de l’année, tout est source d’émerveillement…
 
Je vous ai dit que j’étais un grand enfant ?
 


 

 
 

 
 

 
 
Raison n°2 : les marchés de Noël
 

 
Avec une patinoire pour petits et grands
 

 
 
 
Montbéliard est particulièrement réputé pour son marché de Noël qui attire de nombreux touristes  de France et d'Europe.
 
Avec chaque année un pays ou une région en invité. En 2017 la Corse , en 2018 l'Andalousie.
 
En 2017 nous avons été classé sixième au plan européen. Durant un mois notre ville accueille près d'un demi million de visiteurs .
 
 
Raison n°3 : les moments passés en famille
 
Décembre est un mois qui rassemble.
 
On passe du temps en famille, on se voit le temps d’un repas ou juste pour se souhaiter le meilleur à venir.
 
Alors d’accord, parfois on préférerait zapper l’exercice, oublier Tata Joséphine et ses remarques cinglantes et
 
 passer cette année le repas collégial qui se termine en discussion politique hurlante.
 
Mais on se rappelle aussi que ces moments sont précieux, que la nièce tout juste née grandira trop vite,
 
que personne n’est éternel et qu’aucune dinde n’est aussi bonne que celle de maman.
 
On profite, on positive et on se dit que chaque famille a ses ronchons, ses originaux et ses petites manies.
 
On en rigole d’ailleurs.
 
 
 
Raison n°4 : les cadeaux que l’on reçoit, mais aussi ceux que l’on offre
 
Ne racontons pas d’histoire, tout le monde aime recevoir des cadeaux (oui, même toi qui dis toujours « il ne fallait pas »).
 
Recevoir un cadeau, c’est savoir que l’autre a pensé à nous, qu’il nous a consacré un peu de son temps (et pas forcément tout son argent).
 
Moi, les cadeaux qui me touchent le plus, c’est ceux qui me disent « J’ai compris qui tu es » et qui me surprennent un peu.
 
Mais, si j’aime recevoir des cadeaux, j’aime aussi en donner.
 
Chercher une idée. La trouver. L’emballer joliment. La glisser sous le sapin. Voir que ça fonctionne.
 
J’ai autant de bonheur à offrir qu’à recevoir,
 
 
Raison n°5 : les films et les téléfilms de Noël
 
Ma devise : pas de Noël sans film ou téléfilm de saison.
 
(Bon, normalement, c’est pas de Noël sans neige.
 
Ce que je veux dire par là, c’est qu’une jolie histoire sur écran contribue beaucoup à l’ambiance de Noël, à mettre du positif et des paillettes dans l’air.
 
Bien sûr, c’est dégoulinant de bons sentiments, mais s’il y a bien un moment où on en a besoin, c’est à l’approche de Noël non ?
 
 
Raison n°6 : les gourmandises
 

 
 
Planquez vos pèse-personnes, Noël arrive…
 
Oui, je sais, c’est pas terriblement glamour comme image, mais vous avouerez que faire régime au mois de décembre, c’est de la folie pure !
 
Alors on y pensera le 2 janvier au milieu de nos bonnes résolutions et en attendant, profitons des bonnes choses que décembre nous réserve :
 
spéculoos de Saint-Nicolas, bûches de Noël, toasts au saumon fumé ou au foie gras, huitres gratinées,
 
salaisons de saison, petits pains à la cannelle, cookies aux chocolat, coquilles St-Jacques crémeuses, dinde rôtie, croquettes de pomme de terre, fondues et raclettes,
 
escargots au beurre d’ail, feuilletés apéritifs, airelles en confiture, des coupes de champagne et de tout ce qui vous fera plaisir !
 
(On me signale que je suis déraisonnable et que mon médecin risque de ne pas apprécier cette partie…)
 
Raison n°7 : la créativité
 
Boules cuivrées de Loïcia Itréma  –
 

 
Cloches marque-places de Mymy Cracra –
 

 
Pochette « Cerf » de Madame Citron
 

 
 
Vous avez remarqué comme la période de Noël est propice aux idées créatives et au bricolage ?
 
À l’école, les enfants préparent la fête avec des décorations de leur cru et bondissent de joie lorsque l’on sort farine, sel et eau pour fabriquer de la « pâte à sel ».
 
Mais les adultes ne sont pas en reste.
 
Il suffit de voir le nombre d’idées qui fourmillent sur les blogs notamment.
 
On crée, on décore, on imagine, on embellit.
 
C’est fou comme les idées semblent se décupler à l’approche de Noël.
 
Ce ne serait pas un peu magique par hasard ???
 
Raison n°8 : les souvenirs que l’on se crée
 
Quand je suis devenue papa pour la première fois, j’ai pris conscience de l’importance des souvenirs que l’on se crée durant sa vie.
 
Ce sont nos balises, nos réservoirs à bonheur.
 
Noël est une période idéale pour vous créer des souvenirs pour le futur mais aussi pour que vos enfants se souviennent de leur enfance avec douceur.
 
Rien de tel que quelques jolies habitudes, des petites routines pour mettre cela en place :
 
une recette que l’on fait ensemble chaque année, un calendrier de l’Avent, une séance de dessins animés de Noël en famille, des jeux de société…
 
 
Ce sont là juste quelques idées. Trouvez vos petits moments à vous et gardez-les précieusement dans un coin de votre tête.
 
Raison°9 : faire le bilan de l’année
 
Si décembre est un mois de tradition, il y en a une à laquelle on aime se prêter quoiqu’il arrive : celui des bilans de l’année écoulée.
 
On fait la liste de ce qui a fonctionné, on se dit qu’on aurait pu mieux faire parfois, on se plonge dans les souvenirs…
 
C’est l’occasion de faire le point, de se donner de nouveaux objectifs et de se regonfler à bloc pour relever de nouveaux défis.
 
Et vous, votre mois de décembre, vous l’aimez comment ?
 
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 00:09




moins


LES TROIS MESSES BASSES  1/6

Alphonse Daudet




- Deux dindes truffées, Garrigou ?... 

- Oui, mon révérend, deux dindes magnifiques bourrées de truffes. 

J'en sais quelque chose, puisque c'est moi qui ai aidé à les remplir.

On aurait dit que leur peau allait craquer en rôtissant, tellement elle était tendue... 

- Jésus-Maria ! moi qui aime tant les truffes !... Donne moi vite mon surplis, Garrigou... 

Et avec les dindes, qu'est-ce que tu as encore aperçu à la cuisine ?... 

- Oh ! toutes sortes de bonnes choses... depuis midi nous n'avons fait que plumer des faisans, des huppes, des gelinottes, des coqs de bruyère.

La plume en volait partout... Puis de l'étang on a apporté des anguilles, des carpes dorées, des truites, des... 

- Grosses comment, les truites, Garrigou ? 

- Grosses comme ça, mon révérend... Énormes !... 

- Oh ! Dieu ! Il me semble que je les vois... As-tu mis le vin dans les burettes ? 

- Oui, mon révérend, j'ai mis le vin dans les burettes... 

Mais dame ! Il ne vaut pas celui que vous boirez tout à l'heure en sortant de la messe de minuit. 

Si vous voyiez cela dans la salle à manger du château, toutes ces carafes qui flambent pleines de vins de toutes les couleurs...

Et la vaisselle d'argent, les surtouts ciselés, les fleurs, les candélabres !... 

Jamais il ne se sera vu un réveillon pareil. Monsieur le marquis a invité tous les seigneurs du voisinage. 

Vous serez au moins quarante à table, sans compter le bailli ni le tabellion... 

Ah ! vous êtes bien heureux d'en être, mon révérend !... 

Rien que d'avoir flairé ces belles dindes, l'odeur des truffes me suit partout... Meuh !... 

- Allons, allons, mon enfant. Gardons-nous du péché de gourmandise, surtout la nuit de la Nativité...

Va bien vite allumer les cierges et sonner le premier coup de la messe ; car voilà que minuit est proche, et il ne faut pas nous mettre en retard...




Cette conversation se tenait une nuit de Noël de l'an de grâce mil six cent et tant, entre le révérend dom Balaguère,

ancien prieur des Barnabites, présentement chapelain gagé des sires de Trinquelage, 

et son petit clerc Garrigou, ou du moins ce qu'il croyait être Ie petit clerc Garrigou, car vous saurez que le diable, 

ce soir-là, avait pris la face ronde et les traits indécis du jeune sacristain pour mieux induire le révérend père en tentation et 

lui faire commettre un épouvantable péché de gourmandise. 




Revenir en haut Aller en bas
Castelane

avatar

Messages : 53
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 11:21

Bonjour à l'ensemble du forum et merci de m'accueillir parmi vous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Rosie

avatar

Messages : 42518
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 11:48

Bonjour à vous Castelane et bienvenue sur notre forum ,en espérant que vous vous plairez avec nous
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Castelane

avatar

Messages : 53
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 11:56

Merci à vous Rosie , je découvre votre forum
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 57390
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 13:05

Bonjour Castelane.

Espère que tu vas vite te repérer et intervenir dés que tu le voudras.De toute façon il y aura toujours quelqu'un pour t'aider et te piloter si tu en as besoin !

A très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Castelane

avatar

Messages : 53
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 14:34

Je te remercie Marie Hélène  , je me suis baladée un peu partout sur les différentes rubriques afin de faire connaissance , à bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 16:00

Coucou Castelane 

J'étais en repas de famille , et ce n'est seulement que maintenant que je m'aperçois que tu as trouvé la porte d'entrée pour nous rejoindre. 

Ravi de te compter parmi nous en espérant que retrouves ici le plaisir de fréquenter un forum convivial.

Les membres qui le compose sont des personnes sympathiques et respectueuses . 

N'hésite pas à te manifester et à participer à ta guise.
Revenir en haut Aller en bas
Castelane

avatar

Messages : 53
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 16:46

Je te remercie Roberto et tu as bien raison de profiter de tes proches ; il est trop mignon ce petit bonhomme avec toi sur la photo et le bonnet du Père Noel vous va à ravir !      ;)
Revenir en haut Aller en bas
Castelane

avatar

Messages : 53
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 17:48

Bonsoir le forum et encore merci pour votre accueil . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Sam Déc 01 2018, 17:55

Bonne soirée Castelane
Revenir en haut Aller en bas
Castelane

avatar

Messages : 53
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Dim Déc 02 2018, 06:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
              Bonjour et bon dimanche à tous !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Dim Déc 02 2018, 08:09

Bonjour Mary et les à venir en ce dimanche pluvieux .

Noël approche à grand pas 






moins

LES TROIS MESSES BASSES  2 /6

Alphonse Daudet


Donc, pendant que le soi-disant Garrigou faisait à tour de bras carillonner les cloches de la chapelle seigneuriale,

le révérend achevait de revêtir sa chasuble dans la petite sacristie du château ; et, l'esprit déjà troublé par toutes ces descriptions gastronomiques,

il se répétait à lui-même en s'habillant : 

- Des dindes rôties... des carpes dorées... des truites grosses comme ça!...



Dehors, Ie vent de la nuit soufflait en éparpillant la musique des cloches, et, à mesure, des lumières apparaissaient dans l'ombre aux flancs du mont Ventoux,

en haut duquel s'élevaient les vieilles tours de Trinquelage. C'étaient des familles de métayers qui venaient entendre la messe de minuit au château.

Ils grimpaient la côte en chantant par groupes de cinq ou six, Ie père en avant, la lanterne en main,

les femmes enveloppées dans leurs grandes mantes brunes où les enfants se serraient et s'abritaient.

Malgré l'heure et Ie froid, tout ce brave peuple marchait allégrement, soutenu par l'idée qu'au sortir de la messe,

il y aurait, comme tous les ans, table mise pour eux en bas dans les cuisines. 

De temps en temps, sur la rude montée, Ie carrosse d'un seigneur précédé de porteurs de torches, faisait miroiter ses glaces au clair de lune,

ou bien une mule trottait en agitant ses sonnailles, et à la lueur des falots enveloppés de brume, 

les métayers reconnaissaient leur bailli et le saluaient au passage : 

- Bonsoir bonsoir maître Arnoton ! 

- Bonsoir, bonsoir, mes enfants !

La nuit était claire, les étoiles avivées de froid ; la bise piquait et un fin grésil, glissant sur les vêtements sans les mouiller, 

gardait fidèlement la tradition des Noëls blancs de neige. Tout en haut de la côte, Ie château apparaissait comme le but, 

avec sa masse énorme de tours, de pignons, Ie clocher de sa chapelle montant dans Ie ciel bleu-noir, et une foule de petites lumières qui clignotaient,

allaient, venaient, s'agitaient à toutes les fenêtres, et ressemblaient, sur le fond sombre du bâtiment, aux étincelles courant dans des cendres de papier brûlé... 

Passé le pont-levis et la poterne, il fallait, pour se rendre à la chapelle, traverser la première cour, pleine de carrosses, 

de valets, de chaises à porteurs, toute claire du feu des torches et de la flambée des cuisines.

On entendait Ie tintement des tournebroches, Ie fracas des casseroles, Ie choc des cristaux et de l'argenterie remués dans les apprêts d'un repas ; 

par là-dessus, une vapeur tiède, qui sentait bon les chairs rôties et les herbes fortes des sauces compliquées, faisait dire aux métayers, 

comme au chapelain, comme au bailli, comme à tout le monde: 

- Quel bon réveillon nous allons faire après la messe !




Revenir en haut Aller en bas
Castelane

avatar

Messages : 53
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Dim Déc 02 2018, 18:02

Je vous souhaite une bonne soirée à venir . Demain c'est ma journée associative , je serais donc absente alors à mardi de bonne heure et de bonne humeur !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 57390
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Dim Déc 02 2018, 18:46

Bonne semaine à venir !et bonne journée demain !
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Lun Déc 03 2018, 08:17




moins

LES TROIS MESSES BASSES  3/6

Alphonse Daudet


Drelindin din !... Drelindin din !... 

C'est la messe de minuit qui commence. Dans la chapelle du château, une cathédrale en miniature, aux arceaux entrecroisés, 

aux boiseries de chêne, montant jusqu'à hauteur des murs, les tapisseries ont été tendues, tous les cierges allumés.

Et que de monde ! Et que de toilettes! Voici d'abord, assis dans les stalles sculptées qui entourent Ie choeur Ie sire de Trinquelage, 

en habit de taffetas saumon, et près de lui tous les nobles seigneurs invités. 

En face, sur des prie-Dieu garnis de velours, ont pris place la vieille marquise douairière dans sa robe de brocart couleur de feu et 

la jeune dame de Trinquelage, coiffée d'une haute tour de dentelle gaufrée à la dernière mode de la cour de France. 

Plus bas on voit, vêtus de noir avec de vastes perruques en pointe et des visages rasés, Ie bailli Thomas Arnoton et le tabellion maître Ambroy,

deux notes graves parmi les soies voyantes et les damas brochés. Puis viennent les gras majordomes,

les pages, les piqueurs, les intendants, dame Barbe, toutes ses clefs pendues sur le côté à un clavier d'argent fin. 

Au fond, sur les bancs, c'est le bas office, les servantes, les métayers avec leurs familles ; et enfin, là-bas,

tout contre la porte qu'ils entrouvrent et referment discrètement, messieurs les marmitons qui viennent entre deux sauces prendre 

un petit air de messe et apporter une odeur de réveillon dans l'église toute en fête et tiède de tant de cierges allumés.

Est-ce la vue de ces petites barrettes blanches qui donne des distractions à l'officiant ? 

Ne serait-ce pas plutôt la sonnette de Garrigou, cette enragée petite sonnette qui s'agite au fond de l'autel avec une précipitation infernale et semble dire tout le temps: 

- Dépêchons-nous, dépêchons-nous... Plus tôt nous aurons fini, plus tôt nous serons à table.



Le fait est que chaque fois qu'elle tinte, cette sonnette du diable, Ie chapelain oublie sa messe et ne pense plus qu'au réveillon. 

Il se figure les cuisiniers en rumeur, les fourneaux où brûle un feu de forge, la buée qui monte des couvercles entrouverts,

et dans cette buée deux dindes magnifiques bourrées, tendues, marbrées de truffes... 

Ou bien encore il voit passer des files de pages portant des plats enveloppés de vapeurs tentantes, 

et avec eux il entre dans la grande salle déjà prête pour le festin. 

ô délices ! voilà l'immense table toute chargée et flamboyante, les paons habillés de leurs plumes, les faisans écartant leurs ailes mordorées, 

les flacons couleur de rubis, les pyramides de fruits éclatants parmi les branches vertes,

et ces merveilleux poissons dont parlait Garrigou (ah ! bien oui, Garrigou!) étalés sur un lit de fenouil, l'écaille nacrée comme s'ils sortaient de l'eau, 

avec un bouquet d'herbes odorantes dans leurs narines de monstres. Si vive est la vision de ces merveilles, 

qu'il semble à dom Balaguère que tous ces plats mirifiques sont servis devant lui sur es broderies de la nappe d'autel, et deux ou trois fois, 

au lieu de Dominus vobiscum ! Il se surprend à dire le Benedicite.




Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Mar Déc 04 2018, 07:57






moins 


LES TROIS MESSES BASSES  4 /6

Alphonse Daudet



À part ces légères méprises, le digne homme débite son office très consciencieusement, sans passer une ligne, sans omettre une génuflexion ;

et tout marche assez bien jusqu'à la fin de la première messe ; car vous savez que le jour de Noël le même officiant doit célébrer trois messes consécutives. 

- Et d'une ! se dit le chapelain avec un soupir de soulagement; puis, sans perdre une minute, 

il fait signe à son clerc ou celui qu'il croit être son clerc, et...



Drelindin din !... Drelindin din !... C'est la seconde messe qui commence, et avec elle commence aussi le péché de dom Balaguère. 

- Vite, vite, dépêchons-nous, lui crie de sa petite voix aigrelette la sonnette de Garrigou, et cette fois le malheureux officiant,

tout abandonné au démon de gourmandise, se rue sur le missel et dévore les pages avec l'avidité de son appétit en surexcitation. 

Frénétiquement il se baisse, se relève, esquisse les signes de croix, les génuflexions, raccourcit tous ses gestes pour avoir plus tôt fini. 

À peine s'il étend ses bras à l'Évangile, s'il frappe sa poitrine au Confiteor. Entre le clerc et lui c'est à qui bredouillera le plus vite. 

Versets et répons se précipitent, se bousculent. 

Les mots à moitié prononcés, sans ouvrir la bouche, ce qui prendrait trop de temps, s'achèvent en murmures incompréhensibles. 

Oremus ps... p,ç... p,i... 

Mea culpa... pa... pa... 

Pareils à des vendangeurs pressés foulant le raisin de la cuve, tous deux barbotent dans le latin de la messe, 

en envoyant des éclaboussures de tous les côtés. 

Dom... scum !... dit Balaguère. 

...Stutuo !... répond Garrigou ; et tout le temps la damnée petite sonnette est là qui tinte à leurs oreilles, 

comme ces grelots qu'on met aux chevaux de poste pour les faire galoper à la grande vitesse.

Pensez que de ce train-là une messe basse est vite expédiée. 

- Et de deux ! dit le chapelain tout essoufflé ; puis, sans prendre le temps de respirer, rouge, suant,

il dégringole les marches de l'autel et...

Drelindin din !... Drelindin din !... 

C'est la troisième messe qui commence. Il n'y a plus que quelques pas à faire pour arriver à la salle à manger ;

mais, hélas! à mesure que le réveillon approche, l'infortuné Balaguère se sent pris d'une folie d'impatience et de gourmandise.

Sa vision s'accentue, les carpes dorées, les dindes rôties sont là, là... Il les touche... Il les... Oh ! Dieu !... 

Les plats fument, les vins embaument : et, secouant son grelot enragé, la petite sonnette lui crie : 

- Vite, vite, encore plus vite !... 

Mais comment pourrait-il aller plus vite ? Ses lèvres remuent à peine. Il ne prononce plus les mots... 




Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Mer Déc 05 2018, 08:13





moins

LES TROIS MESSES BASSES  5 /6

Alphonse Daudet



À moins de tricher tout à fait avec le bon Dieu et de lui escamoter sa messe... Et c'est ce qu'il fait, le malheureux !... 

De tentation en tentation, il commence par sauter un verset, puis deux. Puis l'épître est trop longue, 

il ne la finit pas, effleure l'Évangile, passe devant le Credo sans entrer, saute le Pater, salue de loin la préface, 

et par bonds et par élans se précipite ainsi dans la damnation éternelle, toujours suivi de l'infâme Garrigou (vade retro, Satanas.), 

qui le seconde avec une merveilleuse entente, lui relève sa chasuble, tourne les feuillets deux par deux,

bouscule les pupitres, renverse les burettes, et sans cesse secoue la petite sonnette de plus en plus fort, de plus en plus vite.



Il faut voir la figure effarée que font tous les assistants ! 

Obligés de suivre à la mimique du prêtre cette messe dont ils n'entendent pas un mot, les uns se lèvent quand les autres s'agenouillent, 

s'asseyent quand les autres sont debout ; et toutes les phases de ce singulier office se confondent sur les bancs dans une foule d'attitudes diverses. 

L'étoile de Noël en route dans les chemins du ciel, là-bas, vers la petite étable, pâlit d'épouvante en voyant cette confusion... 

- l'abbé va trop vite... On ne peut pas suivre, murmure la vieille douairière en agitant sa coiffe avec égarement. 

Maître Arnoton, ses grandes lunettes d'acier sur le nez, cherche dans son paroissien où diantre on peut bien en être.

Mais au fond, tous ces braves gens, qui eux aussi pensent à réveillonner ne sont pas fâchés que la messe aille ce train de poste ; 

et quand dom Balaguère, la figure rayonnante, se tourne vers l'assistance en criant de toutes ses forces : 

Ite, missa est, il n'y a qu'une voix dans la chapelle pour lui répondre un Deo gratias si joyeux, si entraînant,

qu'on se croirait déjà à table au premier toast du réveillon.

Cinq minutes après, la foule des seigneurs s'asseyait dans la grande salle, Ie chapelain au milieu d'eux. 

Le château, illuminé de haut en bas, retentissait de chants, de cris, de rires, de rumeurs ; 

et le vénérable dom Balaguère plantait sa fourchette dans une aile de gelinotte, noyant le remords de son péché sous des flots de vin du Pape et de bons jus de viandes. 

Tant il but et mangea, Ie pauvre saint homme, qu'il mourut dans la nuit d'une terrible attaque, sans avoir eu seulement le temps de se repentir ; 

puis, au matin, il arriva dans le ciel encore tout en rumeur des fêtes de la nuit, et je vous laisse à penser comme il y fut reçu.



- Retire-toi de mes yeux, mauvais chrétien ! lui dit le souverain Juge, notre maître à tous. 

Ta faute est assez grande pour effacer toute une vie de vertu... Ah ! tu m'as volé une messe de nuit... 

Eh bien, tu m'en payeras trois cents en place, et tu n'entreras en paradis que quand tu auras célébré dans ta propre chapelle ces trois cents messes de Noël 

en présence de tous ceux qui ont péché par ta faute et avec toi...

... Et voilà la vraie légende de dom Balaguère comme on la raconte au pays des olives.




Revenir en haut Aller en bas
Castelane

avatar

Messages : 53
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Jeu Déc 06 2018, 07:47

Bonjour le forum ! 

J'espère que tout le monde va bien car pour ma part je ne suis pas dans mon assiette depuis 2 jours ..

Je me soigne et je reviens vers vous dès que ça va mieux .
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Jeu Déc 06 2018, 08:08






moins


LES TROIS MESSES BASSES  6 /6

Alphonse Daudet



Aujourd'hui, Ie château de Trinquelage n'existe plus, mais la chapelle se tient encore droite tout en haut du mont Ventoux, dans un bouquet de chênes verts. 

Le vent fait battre sa porte disjointe, l'herbe encombre le seuil ; il y a des nids aux angles de l'autel et 

dans l'embrasure des hautes croisées dont les vitraux coloriés ont disparu depuis longtemps. 

Cependant il paraît que tous les ans, à Noël, une lumière surnaturelle erre parmi ces ruines, et qu'en allant aux messes et aux réveillons, 

les paysans aperçoivent ce spectre de chapelle, éclairé de cierges invisibles qui brûlent au grand air, même sous la neige et le vent. 

Vous en rirez si vous voulez, mais un vigneron de l'endroit, nommé Garrigue, sans doute un descendant de Garrigou, m'a affirmé qu'un soir de Noël, 

se trouvant un peu en ribote, il s'était perdu dans la montagne du côté de Trinquelage ; et voici ce qu'il avait vu...



Jusqu'à onze heures, rien. Tout était silencieux, éteint, inanimé. Soudain, vers minuit, un carillon sonna tout en haut du clocher, 

un vieux, vieux carillon qui avait l'air d'être à dix lieues. Bientôt, dans le chemin qui monte, 

Garrigue vit trembler des feux, s'agiter des ombres indécises. 

Sous le porche de la chapelle, on marchait, on chuchotait : 

- Bonsoir maître Arnoton ! 

- Bonsoir bonsoir mes enfants !... 

Quand tout le monde fut entré, mon vigneron, qui était très brave, s'approcha doucement et, regardant par la porte cassée, eut un singulier spectacle.

Tous ces gens qu'il avait vus passer étaient rangés autour du choeur, dans la nef en ruine, comme si les anciens bancs existaient encore. 

De belles dames en brocart avec des coiffes de dentelle, des seigneurs chamarrés du haut en bas,

des paysans en jaquettes fleuries ainsi qu'en avaient nos grands-pères, tous l'air vieux, fané, poussiéreux, fatigué. De temps en temps, 

des oiseaux de nuit, hôtes habituels de la chapelle, réveillés par toutes ces lumières, venaient rôder autour des cierges dont

la flamme montait droite et vague comme si elle avait brûlé derrière une gaze ; et ce qui amusait beaucoup Garrigue, 

c'était un certain personnage à grandes lunettes d'acier, qui secouait à chaque instant sa haute perruque noire sur laquelle un 

de ces oiseaux se tenait droit tout empêtré en battant silencieusement des ailes. 

Dans le fond, un petit vieillard de taille enfantine, à genoux au milieu du choeur agitait désespérément une sonnette sans grelot et sans voix,

pendant qu'un prêtre, habillé de vieil or allait, venait devant l'autel, en récitant des oraisons dont on n'entendait pas un mot... 

Bien sûr c'était dom Balaguère, en train de dire sa troisième messe basse.




Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Jeu Déc 06 2018, 08:23

Castelane a écrit:
Bonjour le forum ! 

J'espère que tout le monde va bien car pour ma part je ne suis pas dans mon assiette depuis 2 jours ..

Je me soigne et je reviens vers vous dès que ça va mieux .
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Coucou Mary 

En effet je commençais un peu à m'inquiéter .

J'espère que tes ennuis ne sont que passagers et que tout va s'arranger au mieux 

le plus tôt possible. Pas d'imprudence soignes-toi bien .
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 57390
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Jeu Déc 06 2018, 08:51

Bonjour Castelane

Au lit et au chaud !!!!!

Tu as 5 jours pour te remettre ,déjà 2 de passés....A Dimanche !


Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Ven Déc 07 2018, 08:05






moins



La petite sœur  1/3

Autrefois, nous étions une famille unie, normale. Enfin, je crois. 

Mais mes souvenirs de cette époque, de mon enfance et de ma jeunesse sont loin et je ne cherche pas à les réveiller.

Et puis diverses difficultés économiques ont rendu chacun de nous irascible et amer.

Des désirs et des rêves sont devenus des "temps imparfaits", comme je les appelle, des rêves jamais réalisés.

Nous nous sommes séparés ou plutôt éloignés les uns des autres, par un mouvement centrifuge

qui me semblait naturel et inévitable. Et pourtant, mon frère est devenu globe-trotter, faisant de ses études 

un véritable tour du monde. Je suis parti de mon côté vivre ma vie et la vaste maison familiale a 

fait place à l'appartement parental où je n'ai plus eu ni repère, ni souvenir. 

Je déteste Noël. C'est une fête qui me laisse un souvenir de déception.

Le moment de l'année où l'on désire que tout soit parfait, que l'amour nous unisse tous, 

où l'on tente de rassembler la famille en grand et où les rêves jamais atteints, les difficultés des uns,

les peurs du regard des autres... tout cela sourd derrière cette volonté d'amour qui 

ne peut jamais prendre le dessus et dépasser ces sentiments. Je garde de cette fête un souvenir d'hypocrisie 

et un certain malaise. Nous nous sommes tous retrouvés là. Une nouvelle année, un nouvel hiver, un nouveau réveillon.

Réunis dans cet appartement trop petit pour nous. Grands-parents, parents, petits-enfants, oncle et tante...

et puis la petite sœur. Elle habite toujours là, avec les parents, leurs doutes, leurs espoirs. 

La petite sœur qui, depuis un an et demi, est élève d'une école hôtelière.

Cette année, elle avait décidé qu'elle s'occuperait du repas de Noël et que moi, l'aîné, je serais son marmiton. 

Le marmiton suit donc la cuisinière en chef dans la cuisine, pendant que le reste de la famille finit ses préparatifs de Noël et 

discute dans la salle. Je me suis assis à la table et me suis mis à préparer les ingrédients sous ses ordres :

les crevettes, les aiguillettes de canard, les pommes de terre...

De temps en temps, je levai les yeux sur elle et ce que je vis m'étonna.

Elle a tellement grandi. Je ne m'en suis pas aperçu. En taille, non. Mais elle semble tellement sûre d'elle,

tellement mûre. Une force tranquille et une certaine douceur émanent de ma petite sœur qui coupe et 

prépare tout ce qui est destiné à entrer dans la composition du menu prévu pour ce soir-là, avec tant d'assurance et de précision. 

Je deviens admiratif : comment fait-elle pour savoir quelle action entreprendre avant quelle autre, 

pour jongler avec les temps de préparation, les temps de cuisson... 



Revenir en haut Aller en bas
Castelane

avatar

Messages : 53
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Ven Déc 07 2018, 10:39

Bonjour le forum , c'est pas la forme olympique mais ça va mieux , j'ai sûrement attrapé un virus qui passait par là et puis pour que je me décide à voir un médecin c'est que je suis à l'article de la mort et c'est plutôt rare ! J'espère que vous allez tous bien , je vais surfer sur toutes les rubriques pour rattraper un peu mon retard  belle journée à tous ! 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1735
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   Ven Déc 07 2018, 11:26

Coucou Mary 

Content de te revoir , même si ça n'est pas la forme Olympique .

Il te reste un peu de temps pour te remettre en pleine forme , les prochains (J.O. en 2020 !!)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoir Décembre 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjours & Bonsoir Décembre 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prochaine réunion mensuelle GEG-GenHiLib le 10 décembre 2018
» que c est il passé en Décembre
» 2 décembre : Nocturne au Musée de l'armée à Bruxelles
» Revue de presse décembre 2010
» bonsoir bonsoir :-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
copains d'avant et maintenant :: ACTUALITÉS-
Sauter vers: