copains d'avant et maintenant

Lieu de convivialité entre membres de la communauté virtuelle
 
AccueilPortailMembresS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 1 Invité

Kris, Marie-Hélène

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 31 le Lun 1 Mai - 21:42

Partagez | 
 

 Bonjours & Bonsoirs Août 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Mer 1 Aoû - 0:07

Rappel du premier message :

 

 
 
 
 
 
Dans l'ancien calendrier romain, août était le sixième mois de l'année et portait le nom de Sextilis mensis, dérivé de sextus (« sixième »). ...
 
Avec l'orthographe de 1990, ce mot peut s'écrire sans accent circonflexe : aout.
 
Origine et histoire du mois d'août
 
Le mois d'août est le huitième mois de l'année et compte 31 jours.
 
Avec l'arrivée du calendrier julien en 46 avant JC, le mois d'août devient le septième mois de l'année.
 
En l'an 8 avant JC, le mois sextilis est renommé augustus en l'honneur de l'empereur Auguste,
 
qui possède ainsi un mois, comme Jules César.
 
La légende dit que si le mois d'aôut fait 31 jours, comme le mois de juillet,
 
c'est parce que l'empereur Auguste ne pouvait accepter que son mois comporte moins de jours que celui de Jules César.
 
Le mois d'août est le deuxième mois des vacances scolaires dans l'hépisphére nord., avec le départ des aoûtiens.  
 
La fête nationale Suisse a lieu le 1er août. Elle commémore le pacte fédéral de 1291,
 
considéré comme pacte fondateur de la Suisse.
 
Conseils de jardinage du mois d'août
 
Le mois d'août est encore un mois de récolte des légumes :
 
si vous partez en vacances, dites au voisin de récolter à votre place, en échange de quelques arrosages !
 
Semez choux de printemps, laitues d'hiver, mâches, navets d'automne, oignons blancs et radis.
 
Début août, vous pouvez encore semer des haricots, avec un petit risque
 
si l'automne est précoce, en cas de gelée matinale.
 
Il existe des variétés plus tardives, par exemple les variétés Dublette et Merveille d'Octobre.
 
Binez et buttez les haricots et tous les légumes qui en ont besoin. Un bon binage vaut deux arrosages.
 
Si vous faîtes des repiquages, mettez les jeunes légumes à l'ombre si nécessaire.
 
Au jardin d'agrément, enlevez les fleurs fanées, arrosez juste ce qu'il faut et taillez les plantes après leur floraison.
 
 


Dernière édition par Roberto36 le Sam 1 Sep - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Roberto36



Messages : 1758

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Lun 13 Aoû - 6:24



 
 

 
 
 

 
 
Un homme et son chien !
Un homme et son chien marchent le long d'une route. L'homme admire le paysage quand tout d'un coup il réalise qu'il est mort. Il réalise aussi que son chien est mort depuis des années. Il se demande où le chemin les conduit.
 
Ils approchent d'une grosse roche blanche qui ressemble à une bille. Ils avancent encore. Elle est fendue et un lumière éblouissante en jaillit.
 
Puis, ils voient une route en or pur et une porte grandiose. À l'entrée, un homme est assis à une table. Le voyageur lui demande:
- Où sommes-nous?
- Au Paradis
- Wow! Avez-vous de l'eau?
- Bien sûr! Entrez!
- Est-ce que mon chien peut entrer?
- Désolé, nous n'acceptons pas les animaux.
 
L'homme réfléchit et reprend le chemin. Après une longue marche, il croise une route de terre qui conduit à une porte de grange qui donne l'impression de n'avoir jamais été fermée. Il n'y a pas de clôture. Accoté sur un arbre un homme lit un livre.
 
- Excusez-moi monsieur, est-ce que vous avez de l'eau?
- Bien sûr, il y a une pompe à l'intérieur.
- Est-ce que mon ami peut venir?
- Bien sûr, il y a un bol près de la pompe.
 
Ils franchissent la porte et voient une vieille pompe avec un bol par terre. L'homme remplit le bol, prend un gorgée et donne le reste au chien. Quand ils eurent fini de boire, il se retourne...
 
- Comment appelez-vous cet endroit?
- Le paradis.
- L'homme que nous avons rencontré un peu plus tôt dit la même chose.
- Ah vous parlez du chemin en or et de la porte en perle? Non, c'est l'enfer.
- Ça ne vous fâche pas qu'ils utilisent votre nom?
- Non, comme ça, ils éliminent les gens qui abandonnent leurs amis
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 57429
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Lun 13 Aoû - 9:26

Belle leçon .J'ai vu que cette année ,à l'époque des vacances, le pourcentage des animaux abandonnés bat des records .Plus les chats que les chiens !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Mar 14 Aoû - 5:40







BRIN DE SAGESSE:

Parfois, on se demande pourquoi nos amis continuent de nous envoyer des blagues sans nous écrire un petit mot d'accompagnement.

 Peut-être que ce qui suit peut l'expliquer: 

Quand je suis très occupé(e), mais que je veux quand même garder le contact, devinez ce que je fais...

j'envoie des blagues." 

"Quand je n'ai rien à dire, mais que je veux quand même garder le contact....

je fais suivre des blagues."

"Quand j'ai quelque chose à dire, mais que je ne sais pas quoi ni comment.......

j'envoie des blagues."

"Et pour laisser savoir à quelqu'un que je ne l'oublie pas, que cette personne est encore important(e), 

qu'elle encore aimé(e) et apprécié(e), et bien qu'est-ce qu'elle reçoit???...... Une blague de ma part." 

"Alors mes amis(es), la prochaine fois que vous recevrez une blague, 

ne pensez pas que c'est seulement une blague, 

mais que quelqu'un a pensé à vous aujourd'hui et que cette personne voulait vous envoyer un sourire." 

Vive l'internet!

C'est vrai que ça nous permet de garder le contact même lorsque nous sommes très occupés(es). 

Je crois que l'amitié est plus durable avec cette petite machine.

Auteur(e) inconnu(e)
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Mer 15 Aoû - 7:03


 
 

 
 
 

 
 
 
 
Construction d'une cathédrale au XVe siècle

Les trois tailleurs de pierres !

Trois personnes taillent des pierres avec les mêmes outils, au même endroit et au même rythme,
 Ils font rigoureusement la même chose.
Le premier a l'air vraiment malheureux.
Le deuxième ne semble ni heureux ni malheureux.
Quant au troisième lui, il a l'air franchement heureux.
 
 

 
 
Maçons et tailleurs de pierre, Cathédrale de Chartres.
Lorsqu'on leur demande ce qu'ils font,
Le premier répond amèrement: " je taille des pierres pour purger ma peine".
Le deuxième répond sur un ton neutre: "je taille des pierres pour nourrir ma famille ".
Quant au troisième lui, il répond avec un grand sourire: " je taille des pierres pour construire la nouvelle cathédrale ».

Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Jeu 16 Aoû - 4:42



 
 
 

 
 
 
 
 
 
Il était une fois quatre individus qu'on appelait :
Tout le monde - Quelqu'un - Chacun - et Personne...
Il y avait un important travail à faire,
Et on a demandé à Tout le monde de le faire.
Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait.
Chacun pouvait l'avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit.
Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout le monde !
Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire.
Et Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait.
En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun
Parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire. »
MORALITÉ
Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,
Il serait bon que Chacun fasse ce qu'il doit sans nourrir l'espoir
Que Quelqu'un le fera à sa place.
Car l'expérience montre que là où on attend Quelqu'un,
Généralement on ne trouve Personne !
 
CONCLUSION
 
Je poste ce message au vu  de tout le monde
 afin que chacun puisse l'envoyer à quelqu'un sans oublier personne...
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 57429
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Jeu 16 Aoû - 9:27

Sauf que chacun a une vision très personnelle de ce qu'est "tout le monde,quelqu'un,chacun et personne "
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Rosie

avatar

Messages : 42533
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Jeu 16 Aoû - 9:44

Il serait bon que Chacun fasse ce qu'il doit sans nourrir l'espoir
Que Quelqu'un le fera à sa place.
Car l'expérience montre que là où on attend Quelqu'un,
Généralement on ne trouve Personne !

Tellement vrai ,on ne trouve jamais personne ,mais tout le monde vous trouve en cas de besoin .
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Ven 17 Aoû - 4:36











Toilettes Payantes !

Il y a plusieurs années, un homme parcourait le pays en faisant des discours.

Il racontait toujours comment il avait bien réussi dans la vie.

Alors qu'il n'était encore qu'un jeune homme, il se retrouva un jour à la gare et sans le moindre sous en poches.

L'envie d'aller aux toilettes le prit très fort, mais c'étaient des toilettes à porte payante. 

Il fallait mettre une pièce de cinq sous dans la fente pour pouvoir ouvrir la porte.

Il demanda alors à un type de lui prêter l'argent nécessaire, ce qui fut fait.

Alors il se diriga vers les toilettes, et comme il arrivait à la porte, il vit un type sortir. Il en profita pour entrer et garda l'argent.

Lorsqu'il sortit, il aperçut une machine à sous dans le corridor. Il mit l'argent dedans, et chanceux il gagna le gros lot (Jackpot).

Avec cette argent, il s'acheta un petit commerce qui ensuite devint très lucratif. 

Il acheta d'autres commerces et après plusieurs années il devint très riche.

Cet homme finissait toujours ses discours en disant:

"Je cherche toujours ce type qui m'a permis de devenir ce que je suis maintenant. J'aimerais bien le récompenser".

Un bon jour, un type se leva et lui dit :

"Je me souviens, c'est moi qui vous ai donné l'argent pour les toilettes".

Et notre homme riche de lui répondre:

"Ce n'est pas toi que je cherche..... mais celui qui m'a tenu la porte ouverte".

Auteur(e) inconnu(e)

Petite pensée profonde :

"La vie, c'est comme un rouleau de papier de toilette : moins il en reste, plus ça se déroule vite !"
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Sam 18 Aoû - 5:44









Super grand-maman !

Une dame agée, retournant à sa voiture après avoir fait ses courses, aperçoit quatre hommes sur le point de partir avec celle-ci.

Sans hésiter, elle laisse tomber ses commissions, saisit son revolver, les menace et crie:

"J'ai un revolver et je sais m'en servir. Sortez de là, salopards !"

Les quatre hommes n'attendent pas une deuxième invitation et filent sans demander leur reste.

Après quoi, la petite dame, secouée mais fiérote, ramasse ses sacs, les charge à l'arrière de la voiture et s'assied derrière le volant.

Mais elle est si secouée par l'incident, qu'elle n'arrive pas à introduire la clef dans la serrure. 

Elle essaie en vain plusieurs fois et soudain réalise pourquoi.

Quelques minutes plus tard, elle retrouve sa voiture parquée un peu plus loin.

Consciente du problème, elle transporte ses commissions

dans SA voiture et se rend au commissariat de police le plus proche.

L'agent à qui elle raconte sa mésaventure se tord de rire au point d'en suffoquer et 

lui montre au fond de la pièce quatre hommes encore pâles de terreur en train de remplir 

une déclaration pour le vol avec violence de leur véhicule par une petite dame de 1.60 mètre portant lunettes, cheveux bouclés et brandissant un revolver.

L'affaire fut classée sans suite.

Histoire vraie ou Légende urbaine très amusant
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Dim 19 Aoû - 6:24







Qui prend soin de votre parachute?

Charles Plumb était pilote de chasse dans la marine américaine au Vietnam
. Après 75 missions de combat, son avion fut abattu par un missile sol-air. 
Il s'éjecta de son appareil et atterrit avec son parachute dans une zone contrôlée par l'ennemi.

Il fut capturé par les communistes vietnamiens et passa 6 ans en prison. 
Il survécut à l'épreuve et donne aujourd'hui des conférences sur les leçons à tirer de son expérience.

Un jour, Plumb et sa femme étaient assis dans un restaurant, lorsqu'un homme se leva d'une autre table et s'approcha de lui pour lui dire :
 « Vous êtes Plumb! Vous étiez pilote de chasse au Vietnam sur le porte-avion Kitty Hawk. Votre avion a été abattu!
 « Comment donc le saviez-vous? » demanda Plumb.

« Je me suis occupé de votre parachute », répondit l'homme.

Plumb eut le souffle coupé par la surprise et exprima toute sa gratitude.
 L'homme fit un geste de la main et dit : «N'est-ce pas que ça a marché? »

Et Plumb lui assura : « Et comment! Si votre parachute n'avait pas fonctionné, 
je ne serais pas de ce monde aujourd'hui. »

Plumb n'arrivait pas à dormir cette nuit-là, car il pensait sans cesse à cet homme.
 Il se demandait à quoi il ressemblait dans un uniforme de marine : un béret blanc, une bavette dans le dos et un pantalon à pattes d'éléphant.
 Combien de fois il avait pu le voir sans même lui dire « Bonjour, comment ça va? » ou quelque chose de ce genre.
 Car voyez-vous, Plumb était pilote de chasse alors que cet homme n'était qu'un marin.

Plumb pensa à toutes ces heures que le marin avait passées, au coeur du navire,
 à plier soigneusement des parachutes sur une longue table de bois, ayant à chaque instant entre les mains le destin d'une personne qu'il ne connaissait pas.

Aujourd'hui, lors de ses conférences, Plumb demande à son auditoire :

«Qui prend soin de votre parachute? »

Nous avons tous quelqu'un pour nous apporter ce dont nous avons besoin pour passer la journée.
 Plumbraconte aussi que lorsque son appareil fut abattu en territoire ennemi, il eut besoin de différents types de « parachutes » -- 
il eut besoin de son « parachute physique, mental, émotionnel et spirituel ». 
Il puisa dans toutes ces ressources pour rester en vie.

Parfois, en raison des vicissitudes de la vie quotidienne, nous oublions ce qu'il y a de vraiment important. 
Nous oublions de dire « Bonjour », « S'il vous plaît », ou « Merci », ou de féliciter une personne qui vient de connaître un grand événement.
 Nous oublions, aussi, de faire un compliment ou simplement une gentillesse uniquement pour le plaisir de le faire.

Au cours de cette semaine, ce mois-ci ou cette année, retrouvez les gens qui « prennent soin de votre parachute ».

Je vous adresse ce message pour vous remercier à ma façon d'avoir aidé à « prendre soin de mon parachute »!!!
 Et j'espère que vous l'enverrez à tous ceux qui ont « pris soin du vôtre »!

Parfois, on se demande pourquoi des amis continuent à nous envoyer des histoires drôles sans nous écrire un seul mot. 
Peut-être parce que, quand on est très occupé et qu'on a envie, malgré tout, d'entretenir la relation, on envoie des histoires drôles. 
C'est, aussi, une façon de montrer qu'on pense toujours à vous, que vous comptez beaucoup, qu'on vous aime toujours.

C'est pour cela qu'on vous envoie une histoire drôle.

La prochaine fois, donc, que vous en recevrez une, sachez que cela signifie qu'on a pensé à vous aujourd'hui et que votre ami(e) 
à l'autre bout de son ordinateur voulait juste vous envoyer un sourire.

Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 57429
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Dim 19 Aoû - 11:44

super bravo bjr
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Lun 20 Aoû - 6:13










Redevenir un enfant !

Par la présente, je veux donner ma démission du monde des adultes.
J'ai décidé d'accepter de reprendre les responsabilités d'un enfant de huit ans.

Je veux aller au McDonald en pensant que c'est un restaurant 4 étoiles.
Je veux croire que les M&Ms sont meilleurs que l'argent parce qu'on peut les manger. 
Je veux installer, avec mes amis, sous un grand chêne, 
un kiosque de limonade par une belle journée ensoleillée de l'été.

Je veux remonter dans le temps jusqu'au moment où ma vie n'était que couleur,
table de multiplication et rimes de gardienne alors que rien ne me dérangeait parce que je ne savais rien et 
que je m'en foutais. La seule chose qui importait était d'être heureux car 
j'étais tout à fait inconscient des choses qui pouvaient me tracasser et me choquer.

Je veux croire à nouveau que le monde est juste, que les gens sont honnêtes et bons.
Je veux croire que tout est possible.
Je veux être inconscient des complexités de la vie pour m'attarder, m'émerveiller et
m'exciter avec toutes les choses simples de la vie.

Je veux revivre simplement, ne plus voir mes journées consister en pannes d'ordinateur,
en montagne de travaux à faire, en nouvelles négatives, en comptant les journées où
je pourrai vivre normalement dans le mois en comptant l'argent que
j'ai à la banque et tout ça à travers le mémèrage quotidien, la maladie et la perte d'êtres chers.

Je veux croire au pouvoir du sourire et des caresses, à un monde gentil, à la vérité, à la justice, à la paix, au rêve, 
et à l'imagination en créant de petits anges avec la neige sur le point de tomber.

Donc... voici mon carnet de chèque, mes clefs d'auto, mes cartes de crédit, 
mes comptes à payer et ma lettre de démission. Je me retire officiellement du monde ses adultes.

Et si vous voulez en discuter avec moi, vous devrez être vite sur vos patins parce que voyez-vous... "TAG", vous êtes touché !

Envoyez ce petit message à une autre personne que vous aimez, question d'ensoleiller un peu sa journée, 
en lui rappelant les choses les plus simples de la vie...

Auteur inconnu

Brin de sagesse:

"Il n'est jamais trop tard pour être un enfant heureux."
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 57429
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Lun 20 Aoû - 8:06

Bien utopique tout ça !!!Entre les enfants que nous étions "éduqués"par nos parents qui eux-mêmes l'avaient été encore plus sévèrement que nous et l'enfant roi actuel qui a tous les droits (ou presque en tout cas les prend).Non merci ,je ne souhaite pas redevenir un enfant en attendant de tomber en enfance !
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Rosie

avatar

Messages : 42533
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Lun 20 Aoû - 10:28

Ben moi par moment je voudrais bien retourné à l'age de mes 8 ans ,la vie était plus dur ,mais c'était autre chose que maintenant .

Je ne pense pas que tous les enfants soient rois et si ils y sont ,faute aux parents ,un exemple ,mon ainé est allé quelques jours chez sont frère ,et tous ensemble ils sont allés visiter un parc ,parc des dinosaures ,il y avait une roue à faire tourner et on y voyait des diapos ,des enfants ont laissé la place à Owen ,mais lui une fois sur la roue ,il ne voulait plus la laisser aux autres ,ses parents lui on expliqué ,mais il n'a rien voulu savoir ,alors ils lui on dit puisque c'est ainsi nous rentrons ,alors là il a dit en pleurant non ;non je la prête ,ben ils n'ont pas cédé et ils sont rentrés .
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Mar 21 Aoû - 5:28










Le vieux Sage

Un très vieux sage vivait tout là haut dans une montagne aux pentes très abruptes.

 Les gens d'en bas, dans la plaine, allaient régulièrement le consulter lorsque se présentait un problème insoluble pour eux. 

Et vous savez quoi, le vieux sage avait toujours la solution juste. 

Pour se faire, les gens d'en bas devaient escalader cette montagne aux pentes très abruptes pendant trois jours 

et trois nuits pour le consulter, c'était une tâche très ardue. 

Un beau jour, les gens d'en bas se réunirent pour parler du vieux sage. 

Un jeune homme de forte tête leur dit qu'il en avait assez d'avoir à grimper la montagne à chaque fois qu'il avait une question d'ordre existentielle. 

Il en avait assez et voulait que cela cesse et ne plus avoir à grimper là-haut pour consulter le vieux sage et

 tenter de mettre celui-ci en déroute avec une question piège. En fait, il demanda aux gens qui étaient avec lui de l'aider. 

Il imagina toute sortes de questions et chaque fois que quelqu'un en proposait une nouvelle, une autre personne disait :

 "je lui ai déjà demander cela et il m'a répondu". 

Alors le jeune homme entêté à réussir son exploit, à savoir, intimider le vieux sage, dit : 

« Je sais, je vais attraper un oiseau à l'aide d'une cage et lorsque je serai en face du vieux sage je lui demanderai: 

est-ce que l'oiseau que je tiens dans mes mains est mort ou vivant ? 

S'il répond qu'il est mort, je le laisse s'envoler, et s'il répond qu'il est vivant je le tue et lui montre l'évidence de sa tromperie. » 

Alors tous les habitants d'en bas escaladèrent la montagne pendant trois jours et trois nuits pour voir la défaite du vieux sage.

 Ils arrivèrent en haut avec les vêtements tout déchirés un peu partout,

 et voilà que le jeune homme dit : bonjour vieux sage comment allez-vous ? 

Le vieux sage regarda chacun, un par un dans les yeux en les scrutant de haut en bas. 

Notre jeune homme dit alors, vieux sage, nous avons une question pour toi, « L'oiseau que je tiens dans mes mains, est-t-il mort ou vivant ? »

 Alors le vieux sage regarda chacun encore dans les yeux un par un en prenant son temps et en les scrutant de haut en bas. 

Ensuite le vieux sage regarda le jeune homme et dit : « Mon jeune ami, . . . la Vie de cet oiseau est entre vos mains »

Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Mer 22 Aoû - 7:57




 

 
 

 
 
Les gros cailloux de la vie !
Un jour, un vieux professeur de l'École nationale d'administration
publique (ENAP) fut engagé pour donner une formation sur La
planification efficace de son temps à un groupe d'une quinzaine de
dirigeants de grosses compagnies nord-américaines. Ce cours
constituait l'un des cinq ateliers de leur journée de formation. Le
vieux prof n'avait donc qu'une heure pour "passer sa matière ".
 
Debout, devant ce groupe d'élite (qui était prêt à noter tout ce que
l'expert allait enseigner), le vieux prof les regarda un par un,
lentement, puis leur dit : "Nous allons réaliser une expérience".
 
De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux prof
sortit un immense pot Mason d'un gallon (pot de verre de plus de 4
litres) qu'il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit
environ une douzaine de cailloux a peu près gros comme des balles de
tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot.
Lorsque le pot fut rempli jusqu'au bord et qu'il fut impossible d'y
ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves
 
et leur demanda :
 
"Est-ce que ce pot est plein?".
 
Tous répondirent : "Oui".
 
Il attendit quelques secondes et ajouta : "Vraiment?".
 
Alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient
 
rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros
cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier
s'infiltrèrent entre les cailloux... jusqu'au fond du pot.
 
Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda
: "Est-ce que ce pot est plein?". Cette fois, ses brillants élèves
commençaient à comprendre son manège.
 
L'un d'eux répondît: "Probablement pas!".
 
"Bien!" répondit le vieux prof.
 
Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table une
chaudière de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le
sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier.
Encore une fois, il demanda : "Est-ce que ce pot est plein?".
 
Cette fois, sans hésiter et en choeur, les brillants élèves
répondirent :
 
"Non!".
 
"Bien!" répondît le vieux prof.
 
Et comme s'y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet
d'eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu'a ras bord. Le
vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda : "Quelle
grande vérité nous démontre cette expérience? "
 
Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours,
répondît : "Cela démontre que même lorsque l'on croit que notre agenda
est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter
plus de rendez-vous, plus de choses à faire ".
 
"Non" répondit le vieux prof. "Ce n'est pas cela. La grande vérité que
nous démontre cette expérience est la suivante: si on ne met pas les
gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire
entrer tous ensuite". Il y eut un profond silence, chacun prenant
conscience de l'évidence de ces propos.
 
Le vieux prof leur dit alors : "Quels sont les gros cailloux dans
votre vie?"
"Votre santé?"
"Votre famille?"
"Vos ami(e)s?"
"Réaliser vos rêves?"
"Faire ce que vous aimez?"
"Apprendre?"
"Défendre une cause?"
"Relaxer?"
"Prendre le temps...?"
"Ou... toute autre chose?"
 
"Ce qu'il faut retenir, c'est l'importance de mettre ses GROS CAILLOUX
en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir...sa vie. Si
on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira
sa vie de peccadilles et on n'aura plus suffisamment de temps précieux
à consacrer aux éléments importants de sa vie.
 
Alors, n'oubliez pas de vous poser à vous-même la question :
"Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie?"
Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie)"
D'un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire
et lentement quitta la salle.
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Jeu 23 Aoû - 4:57







Les trois vieillards !

Trois vieillards discutent sur un banc vermoulu dans la fraîcheur d'un soir d'été.

Le premier s'adresse aux deux autres:

"Quelle période magique que celle de l'enfance! Je me levais de bon matin et la rumeur du jour réchauffait ma poitrine comme un vin d'allégresse.

 Je me disais : "aujourd'hui, je vais aider mon père dans les champs" ou "tiens ! Ma mère a peut être besoin que je porte la jarre d'eau à sa place ?"

Croyez-moi, le bonheur est perdu dès que le corps a fini de grandir. Aujourd'hui, je donnerais tout pour retrouver la vitalité de mes premières années..."

Le second prend la parole et dit:

"Moi, je n'ai jamais été aussi sage que pendant mon enfance.

 Pas de querelle avec les femmes, pas de coup bas entre hommes, 

aucune parole malheureuse, l'unique souci du jour présent.

Croyez moi, le secret de la jeunesse éternelle, c'est l'insouciance du lendemain. 

Aujourd'hui, je pense à ma famille, à l'héritage, à la situation de mes fils.

 Je donnerais tout pour retrouver la tranquillité d'esprit.

Alors, le troisième vieillard se racle la gorge et parle en ces termes:

"Comme vous, il m'arrive de repenser aux matins de mon enfance lorsque je me disais :

 "aujourd'hui je vais ranger la maison, laver le linge ou apprendre mes leçons."

Comme vous, je suis sensible au temps qui passe et à l'indifférence qui était alors la mienne.

 Mais contrairement à vous, j'ai compris pourquoi nous étions heureux à l'époque.

Quelle est la condition du bonheur ? Ce n'est ni l'énergie perdue, ni l'insouciance à jamais envolée, mais la gratitude.

Voici en réalité ce que vous vous disiez chaque matin en vous levant : 

"Merci de me permettre d'être vivant, jeune et en bonne santé.

 Le seul moyen que j'ai d'exprimer ma gratitude, c'est de tout faire le mieux possible aujourd'hui."

"Le plaisir des bons coeurs, c'est la reconnaissance."

Jean-François de la Harpe

Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Rosie

avatar

Messages : 42533
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Jeu 23 Aoû - 8:19

Aujourd'hui, je pense à ma famille,  à la situation de mes fils.À mon départ pour l'éternité et ça me ronge de devoir les laisser .

 Je donnerais tout pour retrouver la tranquillité d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Michel Boisjoly

avatar

Messages : 37116
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Jeu 23 Aoû - 11:13

Owen au rapport. Quatre jours de salle de police.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 57429
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Jeu 23 Aoû - 18:01

Moi m'inquiète pas .Plus ça va ,plus les jours sont  comptés ;les forces diminuent ,la mémoire fout l'camp,on vit au jour le jour ,même s'il faut réfléchir ;quel jour sommes nous !!!!et le monde tournera bien sans nous !Pas d'éternité pour moi !!!!Une seule vie terrestre suffit !!!!! bjr Oups
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Ven 24 Aoû - 7:39







Les emplettes de Noël !

À la dernière minute, je me suis dépéchée de me rendre au magasin à rayons pour faire mes emplettes de Noël. 

Quand j'ai vu tout le monde qu'il y avait, je me suis mise à maugréer. ''Je vais passer un temps interminable ici et j'ai encore tant de choses à faire.

Noël commence vraiment à devenir une corvée. Ce serait tellement bien de me coucher et de me réveiller seulement après... ''

Mais, je me suis fait un chemin jusqu'au département des jouets et là, j'ai commencé à maugréer contre les prix des jouets

en me demandant si les enfants joueraient vraiment avec. Je me suis retrouvée dans l'allée des jouets.

Du coin de l'oeil, j'ai remarqué un petit bonhomme d'environ cinq ans qui tenait une jolie petite poupée contre lui...

Il n'arrêtait pas de lui caresser les cheveux et de la serrer doucement contre lui. Je me demandais à qui était destinée la poupée.

Puis, le petit garçon se retourna vers la dame près de lui: ''Ma tante, es-tu certaine que j'ai pas assez de sous? 

'' La dame lui répondit avec un peu d'impatience: '' Tu le sais que tu n'as pas assez de sous pour l'acheter''.

Puis sa tante lui demanda de rester là et de l'attendre quelques minutes. Puis elle partit rapidement.

Le petit garçon tenait toujours la poupée dans ses mains
.
Finalement, je me suis dirigée vers lui et lui ai demandé à qui il voulait donner la poupée.

'' C'est la poupée que ma petite soeur désirait plus que tout pour Noel. Elle était sûre que le père Noel la lui apporterait.''

Je lui dit alors qu'il allait peut-être lui apporter. Il me répondit tristement: 

'' Non, le Père Noël ne peut aller là où ma petite soeur se trouve maintenant... 

Il faut que je donne la poupée à ma maman pour qu'elle lui apporte''.

Il avait les yeux tellement tristes en disant cela. '' Elle est partie rejoindre Jésus. Papa dit que maman va aller retrouver Jésus bientôt elle aussi !

Alors j'ai pensé qu'elle pourrait prendre la poupée avec elle et la donner à ma petite soeur''.

Mon coeur s'est arrêté de battre. Le petit garçon a levé les yeux vers moi et m'a dit: '' J'ai dit à papa de dire à maman de ne pas partir tout de suite. 

Je lui ai demandé d'attendre que je revienne du magasin ''.

Puis, il m'a montré une photo de lui prise dans le magasin sur laquelle il tenait la poupée en me disant:

'' Je veux que maman apporte aussi cette photo avec elle, comme ça, elle ne m'oubliera pas. 

J'aime ma maman et j'aimerais qu'elle ne me quitte pas, mais papa dit qu'il faut qu'elle aille avec ma petite soeur''. 

Puis il baissa la tête et resta silencieux. Je fouillai dans mon sac à main, sortis une liasse de billets et demandai au petit garçon:

'' Et si on recomptait tes sous une dernière fois pour être sûr ? '' '' Ok '' dit-il '' Il faut que j'en aie assez ! ''

Je glissai mon argent avec le sien et nous avons commencé à compter. Il y en avait amplement pour la poupée, et même plus.

Doucement, le petit garçon murmura: '' Merci Jésus de m'avoir donné assez de sous'' .

Puis, il me regarda et dit: '' J'avais demandé à Jésus de s'arranger pour que j'aie assez de sous pour acheter cette poupée afin 

que ma maman puisse l'apporter à ma soeur. Il a entendu ma prière. 

Je voulais aussi avoir assez de sous pour acheter une rose blanche à ma maman, mais n'osais pas lui demander.

Mais il m'a donné assez de sous pour acheter la poupée et la rose blanche. Vous savez, ma maman aime tellement les roses blanches... ''

Quelques minutes plus tard, sa tante revient et je m'éloignai en poussant mon panier. 

Je terminais mon magasinage dans un état d'esprit complètement différent de celui dans lequel je l'avais commencé. 

Je n'arrivais pas à oublier le petit garçon. Puis je me suis rappelé un article paru dans le journal quelques jours auparavant qui

parlait d'un conducteur en état d'ivresse qui avait frappé une voiture dans laquelle se trouvait une jeune femme et sa fille.

La jeune fille était morte sur le coup et la mère gravement blessée. La famille devait décider s'ils allait la faire débrancher du respirateur. 

Est-ce que c'était la famille de ce petit garçon?

Deux jours plus tard, je lu dans le journal que la jeune femme était morte. 

Je ne pu m'empêcher d'aller acheter un bouquet de roses blanches et me rendre au salon mortuaire ou était exposée la jeune dame.

Elle était là, tenant une jolie rose blanche dans sa main, avec la poupée et la photo du petit garçon dans le magasin. 

J'ai quitté le salon en pleurant sentant que ma vie changerait pour toujours. 

L'amour que ce petit garçon éprouvait pour sa maman et sa soeur était tellement incroyable.

Et en une fraction de seconde, un conducteur ivre lui a tout enlevé...
Revenir en haut Aller en bas
Rosie

avatar

Messages : 42533
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Ven 24 Aoû - 7:51

Tellement émouvant que j'en ai les larmes aux yeux en lisant .
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Ven 24 Aoû - 7:54

Rosie a écrit:
Tellement émouvant que j'en ai les larmes aux yeux en lisant .


En postant et relisant , je n'ai pu esquiver des larmes .
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Sam 25 Aoû - 7:43




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





- MONSIEUR CUSTODIO -

Monsieur Custódio était un commerçant de notre ville de Porto, qui fut l'ami de mon père et que je ne connus que sur ses vieux jours.

 Petit bonhomme basané à la barbe en collier, riche aujourd'hui, pauvre demain, et qui paraissait aussi indifférent à la vie qu'à l'argent.

 En outre, la bonté même. La caractéristique de sa vie serait celle-ci : 

ce n'était pas la fortune qu'il recherchait dans le négoce -c'était le mouvement.

Il ne s'arrêtait jamais, même s'il avait cent mille escudos ou s'il était complètement ruiné -

parce que sa vie fut une suite de hauts et de bas imprévus qui causait la surprise et l'émerveillement de tout le monde.

 Et il n'y avait d'ailleurs pas de culbute qui l'arrachât à une placidité qui ressemblait à de l'indifférence. 

Son bureau, quand je le connus, était situé sur la Place de D. Pedro, mais à vrai dire, son bureau c'était

 tout le pays, parce qu'il n'était jamais chez lui.

Nul ne savait où il se trouvait, ni sa famille, ni ses amis. Il partait sans un sou, une paire de chaussettes en poche,

 et était de retour, s'il le jugeait bon, un mois plus tard. Il courait la province pour affaires.

 Il va sans dire que les contrôleurs de train, qu'il ne payait pas, négligeaient de lui demander son billet. C'était Custódio.

Il voyageait toujours en 3ème, parlait peu, plongé dans je ne sais quels plans irréalisables et absurdes.  
  
Tous les aubergistes savaient son nom et lui faisaient crédit. C'est Monsieur Custódio. 

Tous les colporteurs, tous les grands et petits commerçants de la province et de Porto connaissaient cet homme honorable

 qui, après, faisait régler tous ses comptes.

Une fois, sa famille resta sans nouvelles de lui pendant trois longs mois.

Ce fut un drame. On vint à savoir plus tard qu'il était allé au Brésil, avec ladite paire de chaussettes en poche et la même souveraine indifférence,

 pour y faire des affaires qu'il était seul à connaître, et qu'à Rio de Janeiro, comme au Portugal

, il avait trouvé amis, considération, sympathie : "Mais voyons, c'est lui, c'est Custódio !"

Comme c'était un homme de bien et un homme de coeur, il finit naturellement pauvre, 

ce qui ne dut guère l'affecter car, à vrai dire, 

le but de sa vie ne consista pas à amasser de l'argent, mais à courir le monde, à faire des projets, à discuter des traites,

 à signer des contrats et à rêver, surtout à rêver.

A vrai dire, je crois que Custódio fut un grand poète.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 57429
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Sam 25 Aoû - 7:56

Heureux homme qui a imposé aux autres la vie dont il rêvait .Pas possible de nos jours .Il ne ferait pas trois pas dans la rue sans être arrêté s'il "consommait" sans payer  et en tout cas dans le train sans billet serait vite coffré ,tabassé,interrogé !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 1758
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   Dim 26 Aoû - 5:50




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les trois fils - Conte africain !

Le Royaume de Sabou avait un puissant chef du nom de Moro.

 Non seulement Moro était puissant mais en plus il était détenteur du sceptre de Viziok, 

un bâton magique permettant de diriger la foudre.

Un jour, Moro sentit la fin de sa vie arriver. Il fit venir ses enfants afin de leur parler :

- Mes fils, écoutez-moi ! Je suis devenu faible, il faut que le plus courageux d’entre vous me remplace. 

Pour que je choisisse mon successeur, il faut que chacun me conte son œuvre la plus fantastique.

Le premier de ses fils pris alors la parole :

- Père, tu te souviens lorsque les envahisseurs ont attaqué notre Royaume.

 Moi seul les ai combattus et les ai mis en déroute avec pour seule arme mes mains alors qu'ils étaient fortement armés et nombreux.

Le deuxième fils parla à son tour :

- Père, tu te souviens lorsque les lions de la grande forêt ont attaqué notre peuple. 

Moi seul ai osé les combattre et les ai mis à mort avec comme seul arme mes poings.

Ce fut alors au tour du troisième enfant de Moro :

- Il est vrai que nous avons été attaqués par des envahisseurs et par des lions.

 Moi, je ne les ai pas combattus seul et ni avec mes mains.

 J'ai pris mes meilleures armes et appelé l'armée ce qui a permis de vaincre les lions et de repousser nos agresseurs.

Le vieux chef, après l'audition de ses trois enfants réfléchit pendant longtemps et déduit que l'enfant 

le plus courageux était celui qui avait dit la vérité c'était à dire son troisième fils.

Moro l'appela et lui dit :

- Puisque tu as dit la vérité, tu es le plus courageux.

 Je te remets le sceptre de Viziok qui te permettra de diriger le royaume de Sabou une fois ma fin venue.

Ses deux autres enfants apprirent alors à leurs dépens que dire la vérité est souvent l'acte le plus courageux qui existe en ce monde.

Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs Août 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjours & Bonsoirs Août 2018
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le "tram"de caen au garage en 2018
» N°2017 2018 GMC JIMMY
» Notre mariage le 19 mai 2018
» Dossier : Réforme du contrôle technique 2018
» Calendrier meeting 2018 (mise à jour le 10/04/2018)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
copains d'avant et maintenant :: ACTUALITÉS-
Sauter vers: