copains d'avant et maintenant

Lieu de convivialité entre membres de la communauté virtuelle
 
AccueilPortailMembresS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 31 le Lun 1 Mai - 21:42

Partagez | 
 

 « L’orthographe qui rend fou »

Aller en bas 
AuteurMessage
Roberto36

avatar

Messages : 1111
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: « L’orthographe qui rend fou »   Lun 9 Avr - 20:50




Y-a-t-il un prof de français dans la salle ? 



J’ai toujours été , je le suis encore , un « amoureux » de notre belle langue française. 

Aussi je ne suis pas indifférent à cette langue dont « on » dit : 

« L’orthographe qui rend fou »



J’ai un problème et ce sujet fera peut-être débat ? 

Comment pourrait-on  écrire cette phrase :

Dans une main j’ai un VER de terre et dans l’autre un VERRE d’eau.

J’ouvre les deux mains et les deux VER… ( ?) tombent. 

Comment faudrait-il écrire VER… à votre avis.

Alors mais il y a mieux .

On appelle ceci des Homographes non Homophones , car ces deux mots s’écrivent de la même façon ,

mais se prononcent autrement suivant  leur sens. 

En Français deux mots composés des mêmes lettres se prononcent de la même façon !

En êtes-vous bien sûr ? 

Et bien non 

Voici quelques exemples d’Homographes de prononciations différentes.

(Homographes  non Homophones) 

Sortant de l’Abbaye où les poules du COUVENT, COUVENT

Je VIS ces VIS

Nous PORTIONS nos PORTIONS , lorsque mes FILS ont cassé les FILS.

Elles ne se NEGLIGENT pas , je suis plus NEGLIGENT.

Elles EXCELLENT à composer  un EXCELLENT repas avec des poissons qui AFFLUENT de l’AFFLUENT. 

Je suis CONTENT qu’ils vous CONTENT cette histoire .

Mon premier fils EST de l’EST , il est FIER et on peut s’y FIER.

Ils  n’ont pas un caractère VIOLENT et ne VIOLENT pas leurs promesses.

Leurs femmes se PARENT de fleurs pour leur PARENT. 

Il CONVIENT qu’elles CONVIENT leurs amis , elles EXPEDIENT une lettre pour les inviter , 

c’est un bon EXPEDIENT. 

Il serait bon que nous EDITIONS cette histoire pour en réaliser de belles EDITIONS .

Voyons aussi quelques exemples d’Homographes de même prononciation .

(Homographes- Homophones) 

Cette DAME qui DAME le sol.

Je vais D’ABORD te dire qu’elle est D’ABORD agréable.

En découvrant le PALAIS royal , il en eut le PALAIS asséché, 

je ne pense pas qu’il FAILLE relever la FAILLE de mon raisonnement.

Voici l’exemple le plus extraordinaire de la langue française  ( mot de sens différent ,

 mais de prononciation identique :

Le VER allait VERS le VERRE VERT et non VERS la chaussure de VAIR gris argenté .

A propos , je n’ai pas réussi à trouver la solution de la première phrase.


à Suivre .......
Revenir en haut Aller en bas
Michel Boisjoly

avatar

Messages : 36215
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: « L’orthographe qui rend fou »   Lun 9 Avr - 21:45

Pour ver et verres on ne peut pas les associer. Pour les autres la prononciation vient du contexte.
Revenir en haut Aller en bas
Claire

avatar

Messages : 18013
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: « L’orthographe qui rend fou »   Mar 10 Avr - 7:51

 2015 - Dans une mainj'ai un VER de terre et dans l'autre, un VERRE d'eauJ'ouvre .... Il faut écrire : j'ouvre les deux mains et, le ver et le verre tombent.
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1111
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: « L’orthographe qui rend fou »   Mer 11 Avr - 11:06



« Dans une main, j’ai un VER de terre et dans l’autre, un VERRE d’eau. 

J’ouvre les deux mains et… les deux VER…? tombent. »

Comment faudrait-il écrire: « VER……………….

Bonjour,

On peut jouer avec les mots (homonymie), mais on ne plaisante pas lorsque l’on parle de mathématiques.

Les dix chiffres de la numération décimale permettent d’écrire les nombres entiers qui

 vont nous servir à compter, classer, mesurer…

« Dieu a créé les nombres entiers et tout le reste est l’oeuvre de l’homme.» est une célèbre citation 

de Leopold Kronecker (7 décembre 1823 – 29 décembre 1891)  mathématicien allemand persuadé  

que l’arithmétique doit être fondée sur les nombres entiers.

Un nombre cardinal tel que un, trois, vingt-cinq, quatre-vingt-quatorze,  cent, mile…permet 

de déterminer avec exactitude 

le nombre d’éléments de même nature d’un ensemble donné.

Vingt soldats, quatre voitures, cent jours, mille soucis…

Ver et verre ne sont pas de même nature. La question ne se pose donc même pas !

Dans le  même genre on peut citer:

Un sot sur un âne, tient dans sa main droite un sceau royal et dans sa main gauche un seau rempli d’eau.

Il tombe de l’âne.

et la même question farfelue est posée !

Pour ce qui est de l’homophonie voici ce que conseille Alphonse 

Allais  à un voyageur timoré qui s’apprête à traverser une forêt hantée par des êtres surnaturels  :

« Par les bois du djinn où s’entasse de l’effroi

Parle et bois du gin ou cent tasses de lait froid

«j’adore la fin de la réponse mais j’ai une question ; « Ver et verre ne sont pas de même nature ». 

Pourquoi ? ce sont pourtant des noms communs …. 

Pourquoi les maths ici ? ?!? Comme j’ai toujours collectionné les zéros en cette matière, 

il me faut quelques éclairages à l’aide des mots et des lettres!

à suivre ......
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1111
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: « L’orthographe qui rend fou »   Jeu 12 Avr - 10:58




Pourquoi ? ce sont pourtant des noms communs …. 

Pourquoi les maths ici ? ?!? Comme j’ai toujours collectionné les zéros en cette matière, 

il me faut quelques éclairages à l’aide des mots et des lettres!



Je suis ravi que vous me posiez cette question et je vais essayer de justifier ma réponse à l’aide d’ un exemple élémentaire.

Ver est un animal, verre est un objet que l’on utilise pour boire. Ils  sont donc de natures différentes. 

Il est donc nécessaire de les dénombrer séparément.

Dans  ce compotier il y a cinq oranges et six pommes,

L’opération  5 oranges + 6 pommes ne donne aucun résultat.

En effet, si l’on s’avise d’avancer le nombre 11 , on vous rétorquera 11 quoi ? pommes ou oranges ?

J’entends immédiatement votre remarque:  « Mais orange et pomme sont des fruits! donc cela fait bien 11 ». 

Ce à quoi je répondrai non pas 11 fruits mais une salade de fruits.

Voyez-vous le parallèle que j’ai établi entre d’une part – ver , verre – et – orange , pomme –  

et d’autre part entre  noms communs  et fruits.

En toute logique mathématique on ne peut pas écrire : « J’ouvre les mains, et les deux tombent.

« Deux(2) quoi ?

à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1111
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: « L’orthographe qui rend fou »   Ven 13 Avr - 15:30



 
 
En toute logique mathématique on ne peut pas écrire : « J’ouvre les mains, et les deux tombent.
 
« Deux(2) quoi ?


 
Oui bien sûr, j’ai compris, vous avez raison … c’est tout clair,  j’avais limité ma compréhension à la notion de nature grammaticale.
 
je vais changer ma réponse et vous donner une image !
 
Pourtant 11 fruits, ça me paraît juste…
 
j’adore la fin de la réponse mais j’ai une question ; « Ver et verre ne sont pas de même nature ».
 
Pourquoi ? ce sont pourtant des noms communs …. Pourquoi les maths ici ? ?!?
 
Comme j’ai toujours collectionné les zéros en cette matière, il me faut quelques éclairages à l’aide des mots et des lettres!
 
 
Oui bien sûr, j’ai compris, vous avez raison … c’est tout clair,  j’avais limité ma compréhension à la notion de nature grammaticale.
 
je vais changer ma réponse et vous donner une image !
 
Pourtant 1 J’ouvre les mains : le ver et le verre tombent.
 
Sinon c’est impossible. ..
 
Il y a aussi le vair, le vers, le vert…. mais vous n’avez pas cinq mains.
 
1 fruits, ça me paraît juste…
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 1111
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: « L’orthographe qui rend fou »   Ven 13 Avr - 15:32

Et pour (ou peut-être pas) clore le sujet une dictée bien connue des habitués.




La dictée qui rend fou

Jolie dictée que voilà qui va vous rendre fou ! Et vous, vous auriez fait combien de fautes ?

Merci au site Bescherelletamère pour la trouvaille !



Voici la dictée en question :

"Monsieur Lamère a épousé Mademoiselle Lepère.
De ce mariage, est né un fils aux yeux pers.
Monsieur est le père, Madame est la mère.
Les deux font la paire.
Le père, quoique père, est resté Lamère, mais la mère, avant d’être Lamère était Lepère.
Le père est donc le père sans être Lepère, puisqu’il est Lamère et la mère est Lamère, bien que née Lepère.
Aucun des deux n’est maire.
N’étant ni maire ni mère, le père ne commet donc pas d’impair en signant Lamère.
Le fils aux yeux pers de Lepère deviendra maire.
Il sera le maire Lamère, aux yeux pers, fils de Monsieur Lamère, son père, et de Mademoiselle Lepère, sa mère.
La mère du maire meurt et Lamère, père du maire, la perd.
Aux obsèques, le père de la mère du maire, le grand-père Lepère, vient du bord de mer, et marche de pair avec le maire Lamère, son petit-fils.
Les amis du maire, venus pour la mère, cherchent les Lamère, 
ne trouvent que le maire et Lepère, père de la mère du maire, venu de la mer, et chacun s’y perd !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « L’orthographe qui rend fou »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« L’orthographe qui rend fou »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orthographe et Grammaire ...
» orthographe contre ortograf, le duel
» ça me rend tellement heureuse...
» La collection qui rend fou mon banquier,ma mère mais pas mon homme!!
» Etre de gauche rend-il intolérant et peu généreux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
copains d'avant et maintenant :: ARTS :: Littérature-
Sauter vers: