Lieu de convivialité entre membres de la communauté virtuelle
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 31 le Lun 1 Mai - 21:42

Partagez | 
 

 Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Roberto36

avatar

Messages : 811
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Dim 1 Avr - 0:01

Rappel du premier message :



 
 

 
Avril est le quatrième mois des calendriers julien et grégorien.
À l’origine, c’était le deuxième mois du calendrier romain.
 
Origine, histoire, dictons du MOIS D'AVRIL
(D'après « La légende des mois », paru en 1881)
Les Romains donnaient au mois qui succède à Mars le nom d'aprilis, du mot latin aperire, qui veut dire ouvrir, soit « parce que, dans ce mois,
les bourgeons commencent à s'ouvrir », soit « parce que la terre semble ouvrir son sein en se couvrant d'une végétation nouvelle ».
Du mot latin aprilis nous avons fait avril.
 
 

 
Cybèle
Le poète Ausone représente le mois d'avril sous les traits d'un jeune homme couronné de myrte et qui semble danser au son des instruments.
« Près de lui est une cassolette d'où l'encens s'exhale en fumée et le flambeau qui brûle dans sa main répand des odeurs aromatiques. »
Le mois d'avril était consacré à la déesse Cybèle, la mère des dieux, comme l'appelaient les Grecs. C'était à Pessinonte, en Phrygie, que se trouvait le principal temple consacré à Cybèle ;
 on l'y adorait sous la forme d'une pierre noire, qui était, disait-on, tombée du ciel.
 Pendant la seconde des guerres que les Romains firent aux Carthaginois, un évènement qui parut extraordinaire, une pluie de pierres, terrifia les esprits.
 
 
On consulta les livres sibyllins et l'on trouva une prédiction portant que l'ennemi serait vaincu si l'on apportait à Rome la mère des dieux de Pessinonte.
La pierre noire qui représentait Cybèle fut apportée en grande pompe à Rome, et des jeux annuels, les jeux Mégalésiens,
 furent institués en l'honneur de la déesse pour perpétuer le souvenir de son entrée dans la capitale de l'Italie.
Ces jeux commençaient le 4 avril et duraient sept jours ; ils consistaient en représentations dramatiques exécutées sur le mont Palatin devant le temple même de Cybèle.
Phidias représente la déesse assise sur un trône entre deux lions, ayant sur la tête une couronne murale de laquelle descend un voile.
 Quelquefois Cybèle est représentée tenant une clef et paraissant écarter son voile, allégorie qui rappelle l'étymologie d'avril.
 
Chaque année, le 1er avril, les Grecs se rassemblaient autour du temple de Thésée pour exécuter des danses nationales.
Thésée, dont les exploits sont restés légendaires, tua, comme l'on sait, le Minotaure, ce monstre à tête de taureau qui dévorait chaque année six jeunes garçons et
 six jeunes filles d'Athènes : c'était le tribut imposé par le roi de Crète, Minos, à la suite de l'assassinat de son fils Androgée par les Athéniens.
Ariane, fille de Minos, sur les conseils de Dédale, donna à Thésée un fil qui devait le conduire dans la demeure, presque introuvable (le labyrinthe), habitée par le monstre.
Thésée fut ingrat envers Ariane, qu'il abandonna dans l'île de Naxos.
 
Donc, le 1er avril, des jeux et des chants célébraient la victoire de Thésée. Parmi ces chants, quelques choeurs sont remarquables.
 L'un est considéré comme une reproduction de la danse que Dédale inventa pour Ariane. Le coryphée tient et guide ses compagnons, tantôt au moyen d'un fil,
tantôt avec un mouchoir. Ce fil serait celui du labyrinthe ; ce mouchoir, serait destiné à essuyer les larmes d'Ariane. La personne qui tient le mouchoir dit ces paroles :
« Navire qui es parti et qui m'enlèves mon bien-aimé, mes yeux, ma lumière, reviens pour me le rendre ou pour m'emmener aussi. »
Quand Ariane a chanté, le choeur lui répond sur le même air : « Maître du navire, monseigneur, et vous, rocher, âme de ma vie,
 revenez pour me la rendre, ou pour m'emmener aussi. »
 
« C'est aux alternatives de réveil et de sommeil de la végétation, dit Maury, que se rapportent les deux genres de fêtes, les unes gaies, les autres tristes,
que l'on célébrait en l'honneur de l'héroïne crétoise (Ariane) et qui firent croire aux mythologues des temps passés à l'existence de deux Arianes. »
 
Pour nous, le 1er avril, à défaut du culte de Thésée, nous pratiquons la coutume du poisson d'avril.
Nous nous égayons aux dépens de nos amis en leur annonçant des nouvelles absolument inexactes et en leur imposant des démarches absolument inutiles.
S'ils se fâchent, il nous suffira d'un mot pour calmer leur colère : « Poisson d'avril ! » Quelle est l'origine de cette plaisanterie vraiment absurde ?
On raconte que le roi Louis XIII faisait garder à vue, dans le château de Nancy, un prince de Lorraine. « Le prisonnier trouva moyen de se sauver,
le 1er avril, en traversant la Meuse à la nage, ce qui fit dire aux Lorrains que c'était un poisson qu'on avait donné à garder aux Français. »
 
Mais voici d'autres origines : Poisson d'avril, dit-on, dérive par corruption de Passion d'avril.
 Le vendredi saint tombe souvent dans ce mois et la manière dérisoire dont le Christ fut renvoyé d'Anne à Caïphe, de Caïphe à Pilate, de Pilate à Mérode, d'Hérode à Pilate,
semble une mystification pareille à celle que nous appelons poisson d'avril. Une autre version est la suivante : Le mois d'avril est le mois où le maquereau est le plus abondant.
La pêche commence dans les premiers jours; or, il est d'usage dans certaines localités maritimes, lorsque les pêcheurs reviennent après une maigre pêche,
 qu'on leur envoie en manière de plaisanterie des poissons en bois et en carton. On nargue ainsi ceux qui s'étaient vantés de revenir avec des cargaisons beaucoup
plus considérables que leurs voisins. Souvent les pêcheurs, pour ne pas avouer leur pêche infructueuse, prétendaient que leurs bateaux avaient coulé au retour.
 On les accueillait alors en criant : « Ah ! ah ! c'est du poisson d'avril. »
 
Enfin, une dernière étymologie, qui, à vrai dire, nous paraît la meilleure, bien qu'elle ne nous apprenne pas l'origine des mystifications du 1er avril :
 En avril, le soleil vient d'entrer dans la constellation zodiacale qu'on appelle les Poissons. Disons à ce propos que la constellation des Poissons était,
en Égypte, consacrée à la déesse Nephtis, puissance malfaisante qui symbolise la stérilité de la terre. Elle était la femme de Typhon, dieu du mal, des ténèbres,
de la stérilité. Détail assez curieux : dans les temples consacrés à Typhon, on immolait à ce dieu des hommes roux !
 

 
Thésée et le Minotaure
 
 
 
Parmi les fêtes romaines qu'on célébrait en avril, signalons : le 4, les jeux Mégalésiens ; le 7, les fêtes de la naissance d'Apollon et de Diane; le 15, les Fordicales,
des deux mots forda, vache pleine, et coedo, je tue, en l'honneur du dieu Tellus, (la Terre) ; chaque écurie immolait une vache pleine.
Le 21 avril, jour anniversaire de la fondation de Rome, on célébrait les Parilies, fête instituée par l'empereur Adrien et pendant laquelle on ne faisait aucun sacrifice sanglant.
Le même jour avaient lieu les fêtes Paliliennes, en l'honneur de la déesse Palès, divinité tutélaire des bergers et des troupeaux.
Le 25, on célèbre les Robigales, en l'honneur de la déesse qui préserve les blés de la rouille. Le 30, ont lieu les Larentales,
 en l'honneur d'Acca-Larentia, nourrice de Romulus et de Rémus, et qu'on avait surnommée la Louve ; ce qui a fait croire que Romulus avait été allaité par la femelle d'un loup.
 Quant aux Céréalies, elles étaient célébrées en avril et en août.
 
Du commencement à la fin d'avril, les jours augmentent de 1h40, à savoir : de 57 minutes le matin et de 43 minutes le soir.
En avril, la température moyenne continue à s'élever ; elle atteint 10°, et cependant nous devons nous attendre encore à des séries de mauvais jours : les pluies, le froid,
la neige même parfois, ne nous ont point irrévocablement quittés, et les gelées peuvent compromettre le succès des récoltes qui seraient trop hâtives. Vous connaissez le dicton :
« Il n'est si gentil mois d'avril qui n'ait son chapeau de grésil. » Il y a d'ailleurs, dans ce mois, une échéance qui terrifie un grand nombre de nos paysans
 et qui suscite chez eux les croyances les plus superstitieuses : nous voulons parler de la lune rousse.
 
Écoutons ce qu'en disent les agriculteurs :
Lune rousse
Vide bourse.
et encore :
Récolte point n'est arrivée
Que la lune rousse ne soit passée.
Le roi Louis XVIII, recevant un jour une députation d'astronomes, leur dit : « Je suis charmé, messieurs, de vous voir réunis autour de moi,
 car vous m'expliquerez nettement ce que c'est que la lune rousse et quel est son mode d'action sur les récoltes. »
Arago, qui rapporte cet incident, ajoute que le grand astronome Laplace, à qui s'adressaient plus particulièrement ces paroles, resta comme atterré ;
 lui qui avait tant écrit sur la lune n'avait en effet jamais songé à la lune rousse. Laplace consultait tous ses voisins du regard, mais ne voyant personne disposé à prendre la parole :
« Sire, dit-il, la lune rousse n'occupe aucune place dans les théories astronomiques ; nous ne sommes donc pas en mesure de satisfaire la curiosité de Votre Majesté. »
 Le soir, le roi s'égaya beaucoup de l'embarras dans lequel il avait mis ses astronomes.
 
Les agriculteurs appellent lune rousse la lune qui, commençant en avril, devient pleine soit à la fin d'avril, soit au commencement de mai.
Ils assurent avoir observé que la nuit, quand le ciel est serein, les feuilles, les bourgeons, exposés à la lumière de la lune, roussissent, c'est-à-dire gèlent lors même
 que la température de l'air se maintient à quelques degrés au-dessus de zéro. Ils ajoutent que si le ciel est couvert,
 les rayons de la lune n'arrivant pas jusqu'aux plantes, la gelée n'a pas lieu.
 
Est-il vrai, tout d'abord, que ces effets de gelée se produisent en avril et en mai ? Oui, bien certainement ; les récoltes, trop souvent compromises par ces gelées tardives,
 n'attestent que trop vivement la réalité de l'observation. Est-il vrai que les gelées se produisent quand le ciel est serein, quand la lune brille,
et qu'elles n'ont pas lieu quand le ciel est couvert ? Oui encore. En voici l'explication : les objets terrestres, échauffés pendant le jour par les rayons du soleil,
 perdent de leur chaleur pendant la nuit en renvoyant dans l'espace la chaleur qu'ils ont reçue; le refroidissement peut être tel,
que ces objets soient gelés alors même que la température de l'air est au-dessus de zéro. Cette perte de chaleur de la terre est favorisée par un ciel pur;
aussi dans les nuits d'avril et de mai, quand la température de l'air ne dépasse pas 4 à 5 degrés et que le ciel est serein, les plantes gèlent.
 
Il est bien vrai, par conséquent, que durant ces nuits, si la lune brille, la gelée se produit ; mais la lune ne brille que parce que le ciel est pur et
 c'est la pureté du ciel qui détermine la congélation des plantes. « Dans ces gelées, disait spirituellement Babinet, notre lune n'est pas complice,
mais simplement témoin du délit et du dégât. » Et cela est si vrai que, dans les mêmes conditions de sérénité du ciel, s'il n'y a pas de lune, la gelée se produit de la même façon.
 
Babinet raconte qu'à l'occasion de la lune rousse, il avait souvent reçu des lettres de correspondants agriculteurs lui demandant «
de s'entendre avec ses confrères pour mettre cette fatale lune rousse en d'autres mois qu'avril et mai » Ceci rappelle une pétition adressée au pape Sixte-Quint
par les habitants de son pays natal : « O Très Saint Père, accordez-nous de faire deux récoltes par an ! - Volontiers ! mes enfants, répondit Sixte Quint,
et de plus j'y joins une seconde faveur, c'est que vos années auront désormais vingt-quatre mois ! »
 
Rappelons enfin que le mois républicain de germinal, qui commence le 21 mars, se termine au 20 avril et qu'à cette date nous entrons dans le mois de floréal,
c'est-à-dire dans le mois des fleurs. En avril, l'agriculteur souhaite la pluie pendant la première partie du mois, une chaleur trop hâtive étant considérée comme nuisible.
Cependant si la pluie cesse vers la fin d'avril, et surtout s'il n'y a pas de gelées, l'année promet une bonne récolte.
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
     


Dernière édition par Roberto36 le Mar 1 Mai - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Michel Boisjoly



Messages : 35720

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Mar 24 Avr - 10:08

Bizarre,bizarre,vous avez dit bizarre,comme c’est bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 811
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Mer 25 Avr - 7:38



 
 

 
 

 
le frisson du matin
 
Il y aura toujours quelqu'un pour vous raconter comment des seringues au sida ont été retrouvées dans son ciné,
 
 ou pourquoi des mygales sont planquées dans le tronc de votre ficus.
 
Mais quand il s'agit des légendes urbaines qui font VRAIMENT flipper, là, il y a moins de monde.
 
Les histoires que vous allez lire ici sont peut-être fausses, peut-être pas.
 
Ce qui est sûr, c'est que vous pourrez sans problème les raconter autour d'un feu ou à la lumière d'une lampe torche pour faire flipper vos amis,
 
et vous aussi, un peu.

 
"Le tueur dans le siège arrière"
 
 
Lyon, France, 1994 :
 
Nathalie termine son service d'infirmière, il est 5h du matin.
 
Elle monte dans sa voiture et s'engage dans les rues encore désertes.
 
Très vite, elle remarque qu'une voiture la suit de près.
 
Au moment de la dépasser, la voiture se rabat violemment derrière Nathalie et commence à lui faire des appels de phares.
 
La jeune infirmière accélère, anxieuse, tout en essayant d'apercevoir le conducteur du véhicule dans son rétroviseur.
 
Les appels de phares continuent, frénétiques. Elle tourne à droite, puis à gauche : la voiture la suit.
 
Nathalie commence à paniquer, que lui veut donc cette personne ? Elle arrive dans l'allée menant à sa maison.
 
Son seul espoir, tenter le tout pour le tout et courir s'enfermer chez elle pour appeler la police.
 
Au moment où elle descend de la voiture, elle entend son poursuivant descendre à son tour et hurler
 
"ENFERMEZ-VOUS ET APPELEZ LA POLICE VITE !"
 
N'osant pas se retourner, elle s'enferme chez elle et appelle les gendarmes.
 
Elle jette un œil par la fenêtre pour apercevoir une grande silhouette armée d'un couteau de boucher, attaquant sauvagement l'homme qui la suivait.
 
Terrifiée, Nathalie se réfugie dans sa salle de bain, priant pour que les secours arrivent au plus vite.
 
Ce n'est que plus tard qu'elle comprendra ce qui s'est réellement déroulé ce jour là : l'homme dans la voiture essayait de la sauver.
 
Il avait vu un homme se glisser dans la voiture de Nathalie et essayait de la prévenir. Il l'a payé de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 56235
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Mer 25 Avr - 11:46

en colère
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 811
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Jeu 26 Avr - 7:22



 
 

 
 

 
le frisson du matin
 
Il y aura toujours quelqu'un pour vous raconter comment des seringues au sida ont été retrouvées dans son ciné,
 
 ou pourquoi des mygales sont planquées dans le tronc de votre ficus.
 
Mais quand il s'agit des légendes urbaines qui font VRAIMENT flipper, là, il y a moins de monde.
 
Les histoires que vous allez lire ici sont peut-être fausses, peut-être pas.
 
Ce qui est sûr, c'est que vous pourrez sans problème les raconter autour d'un feu ou à la lumière d'une lampe torche pour faire flipper vos amis,
 
et vous aussi, un peu.

 
"La baby-sitter et le tueur à l'étage"
 
Windermere, Royaume-Uni, 1982 :
 
Helen a 16 ans et se rend à un baby-sitting. Elle doit ce soir garder les 3 enfants d'un jeune couple, absent pour la soirée.
 
Quand elle arrive, ils l'informent que les enfants sont déjà couchés et qu'ils ne rentreront pas tard.
 
Helen s'installe dans le canapé de la grande demeure et ouvre un livre.
 
Le téléphone sonne mais quand elle décroche, personne ne parle à l'autre bout de la ligne.
 
Quelques minutes après, le téléphone sonne de nouveau, et cette fois une voix glaçante lui répond :
 
"Es-tu allée voir les enfants ?" puis plus rien.
 
Pensant qu'il s'agissait du père qui l'appelait pour savoir si tout se passait bien, elle se dit qu'il a été coupé et qu'il va rappeler.
 
En effet, quelques minutes après le téléphone retentit : "Es-tu allée voir les enfants ?" répète la voix. "Monsieur Stuart ?"
 
demande-t-elle, inquiète, mais personne ne répond.
 
Elle décide d'appeler le restaurant où dînent ses employeurs mais on l'informe qu'ils en sont partis depuis 10 minutes.
 
Elle contacte ensuite la police mais ces derniers lui affirment ne rien pouvoir faire contre les canulars téléphoniques.
 
A peine a-t-elle raccroché que de nouveau l'inconnu l'appelle : "Pourquoi n'es-tu pas allée voir les enfants ?"
 
Effrayée, elle contacte de nouveau la police, leur assurant que cet inconnu est là, tout près, qu'elle le sent.
 
L'agent à l'autre bout de la ligne décide de prendre son numéro et la rassure :
 
"La prochaine fois qu'il vous appelle, nous tracerons l'origine du coup de fil, d'accord Helen ?
 
Restez calme surtout."
 
Helen éteint le salon et s'enferme dans la cuisine, le téléphone près d'elle. Il sonne et cette fois elle décroche tout de suite -
 
"Qu'est-ce que vous me voulez à la fin ?"
 
- "Pourquoi as-tu éteint les lumières ?"
 
- "Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous me voulez ?"
 
- "Je te vois tu sais."
 
- "Ok, très bien, vous m'avez fait peur, c'est réussi. Vous êtes content, c'est que vous vouliez ?"
 
- "Non. Ce que je veux, c'est me baigner dans ton sang."
 
Helen raccroche brusquement, terrifiée, mais la sonnerie retentit de nouveau.
 
"LAISSEZ-MOI" hurle-t-elle dans le combiné.
 
- "Helen, c'est moi, nous avons tracé l'appel, il faut que tu sortes tout de suite.
 
L'appel vient d'une des pièces de la maison. Sors immédiatement !"
 
Elle se rue vers la porte, et commence à la déverrouiller en tremblant.
 
Elle panique, fait tomber la clé, la ramasse, puis se relève.
 
Elle entend un bruit dans son dos et voit alors une porte s'ouvrir en haut des escaliers.
 
Un halo de lumière sort de la chambre des enfants et elle distingue très nettement la silhouette d'un homme debout, tourné vers elle.
 
Elle parvient finalement à ouvrir la porte et se jette dehors, tombant nez à nez avec plusieurs policiers sur le palier, arme à la main.
 
Immédiatement prise en charge par les secours, elle a juste le temps de se retourner et d'apercevoir le tueur, menotté par les policiers.
 
L'homme est recouvert de sang.
 
Celui des 3 enfants de la famille Stuart.
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 811
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Ven 27 Avr - 7:57



 
 

 

 
le frisson du matin
 
Il y aura toujours quelqu'un pour vous raconter comment des seringues au sida ont été retrouvées dans son ciné,
 
 ou pourquoi des mygales sont planquées dans le tronc de votre ficus.
 
Mais quand il s'agit des légendes urbaines qui font VRAIMENT flipper, là, il y a moins de monde.
 
Les histoires que vous allez lire ici sont peut-être fausses, peut-être pas.
 
Ce qui est sûr, c'est que vous pourrez sans problème les raconter autour d'un feu ou à la lumière d'une lampe torche pour faire flipper vos amis,
 
et vous aussi, un peu.

 
"Bloody Mary"
 
 
 
Cette histoire est arrivée à la sœur d'un ami d'un des rédacteurs de Topito qui a préféré rester anonyme.
 
Nous sommes en 1997, la fillette de 9 ans, que nous nommerons Anna, organise une soirée "pyjama" avec quelques amies.
 
L'une d'elle leur raconte alors l'histoire d'une certaines Mary Worth, une magnifique jeune fille qui aurait vécue il y a de très nombreuses années.
 
Suite à un très grave accident, Mary s'est retrouvée horriblement défigurée.
 
Sachant à quel point cela la rendrait folle de voir son beau visage abîmé, ses parents l'interdirent de voir son reflet.
 
Ils jetèrent tous les miroirs de la demeure sauf un, celui de leur salle-de-bain personnelle.
 
Une nuit, Mary se faufila discrètement dans la pièce. Dès qu'elle découvrit son visage, elle s'effondra.
 
Elle voulait tellement retrouver son ancien reflet qu'elle marcha directement dans le miroir pour le retrouver,
 
jurant de défigurer à son tour tous ceux qui viendrait chercher Bloody Mary dans sa cachette.
 
Après avoir entendu cette histoire, Anna et ses amies se disent que ce serait une bonne idée d'essayer, pour voir.
 
Elles s'enferment alors dans la salle de bain et répétent devant un miroir : "Bloody Mary, Bloody Mary, Bloody Mary".
 
Soudain, une des amies d'Anna se met à hurler, tellement fort que la mère fait irruption dans la salle de bain.
 
Elle allume la lumière et découvre une scène horrible : toutes les filles sont assises par terre, paniquées.
 
Une seule reste debout, agrippée au lavabo, figée par la terreur.
 
Le long de sa joue courent de profondes entailles sanguinolentes, de longues traces d'ongles laissées par le fantôme de Mary Worth.
 
Anna n'a jamais oublié cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 56235
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Ven 27 Avr - 18:05

Brrrrrr

A faire des cauchemars cette nuit!!!!!! Non 

Petite musique du soir

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 811
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Sam 28 Avr - 0:06

Mon Bonsoir du vendredi 27 avril 2018

Du jamais vu à Sochaux ... ailleurs oui 







Vendredi 27 avril 2018

Sochaux - Lorient

Les Ultras , à moins de 10 ' de la fin du match manifestent leur colère.

Une colère de par:

 la gestion désastreuse par l'actionnaire Chinois 

Des résultats , des matches catastrophiques de l'équipe

et enfin tout récent de l'implication d'un club espagnol Alvarès auquel "le Chinois" passe le relais 

pour relancer le foot à Sochaux.

Difficile d'y croire ?? 

P S comme vous pouvez le voir sur la photo prise le 27 avril et non pas le 14 juillet , 

nous jouons la 82 ' et Sochaux est mené 0-1

Le match est arrêté environ 5 ' 

Puis reprend et Lorient marque un second but 

Score final : Sochaux- 0 - Lorient 2
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 811
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Sam 28 Avr - 6:44



 
 
 
 

 
 
le frisson du matin
 
 
Il y aura toujours quelqu'un pour vous raconter comment des seringues au sida ont été retrouvées dans son ciné,
 
 ou pourquoi des mygales sont planquées dans le tronc de votre ficus.
 
Mais quand il s'agit des légendes urbaines qui font VRAIMENT flipper, là, il y a moins de monde.
 
Les histoires que vous allez lire ici sont peut-être fausses, peut-être pas.
 
Ce qui est sûr, c'est que vous pourrez sans problème les raconter autour d'un feu ou à la lumière d'une lampe torche pour faire flipper vos amis,
 
et vous aussi, un peu.

 
 

 
 
"Le crochet"

 
Amherst, Massachussetts, 1973 :
 
Ce soir, Thomas D. a un rendez-vous galant, et il sait exactement où conduire Melany :
 
derrière le bois à la sortie de la ville se trouve une clairière isolée parfaite pour une petite session de galochage.
 
Il passe donc chercher sa dulcinée en voiture et se gare tranquillement dans la clairière, en laissant tourner l'auto-radio.
 
Soudain, la musique s'interrompt et un communiqué urgent est diffusé à la radio :
 
un meurtrier s'est échappé de l'asile situé à quelques kilomètre d'Amherst.
 
Le présentateur en donne une description un peu floue mais précise toutefois que cet homme très dangereux possède un crochet au bras droit.
 
Effrayée, Melany demande à Thomas de la ramener chez elle.
 
Hors de question pour l'adolescent qui compte bien montrer qu'il n'a peur de rien.
 
Alors qu'il se penche pour l'embrasser, un craquement de branche les fait sursauter.
 
Melany fait tout de suite comprendre à son "date" que cette fois, il est temps de rentrer.
 
A contre-coeur, il fait marche arrière et se met en route rapidement vers le centre ville.
 
Arrivés devant la maison de Melany, cette dernière descend de la voiture et se met à hurler de manière incontrôlable.
 
Thomas se précipite vers elle et découvre ce qui la met dans cet état :
 
accroché à la poignée de la voiture, un crochet sanglant se balance doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Michel Boisjoly

avatar

Messages : 35720
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Sam 28 Avr - 9:05

C’est beau le sport. Les guerres se faisant rares dans nos contrées,il faut bien trouver de nouveaux terrains pour se mesurer. 
N’étant pas porté sur le foot ,après l’élimination du PSG en coupe d’Europe ,j’avais cru comprendre qu’il n’y avait plus de club français. Voilà que je découvre l’OM vainqueur des AutriCHOIS. le journaliste a même répété plusieurs fois AutriCHOIS.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 56235
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Sam 28 Avr - 10:59

Je ris !!!!!Bien que cette histoire ne soit pas drôle du tout .....

Mais encouragée par des dames avouant qu'elles ont été emballées par le "Walking Dead"...J'ai voulu voir ce que c'était....Vu difficilement le premier épisode de la saison 1 et ce matin le 2 ne le cède en rien !!!!

ATROCE Non
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Frida oum papa

avatar

Messages : 102

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Sam 28 Avr - 22:52

Bonne nuit les copinous

je sors du resto bien bu bien mangé ! waou le dessert du jamais vu pour un tiramisu, géant
ça fait du bien au moral entre autes
Revenir en haut Aller en bas
Roberto36

avatar

Messages : 811
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Dim 29 Avr - 7:27



 
 
 

 

 
 
le frisson du matin
 
Il y aura toujours quelqu'un pour vous raconter comment des seringues au sida ont été retrouvées dans son ciné,
 
 ou pourquoi des mygales sont planquées dans le tronc de votre ficus.
 
Mais quand il s'agit des légendes urbaines qui font VRAIMENT flipper, là, il y a moins de monde.
 
Les histoires que vous allez lire ici sont peut-être fausses, peut-être pas.
 
Ce qui est sûr, c'est que vous pourrez sans problème les raconter autour d'un feu ou à la lumière d'une lampe torche pour faire flipper vos amis,
 
et vous aussi, un peu.

 
L’homme d’une autre dimension
 

 
En juillet 1954, un homme est arrivé à l'aéroport de Tokyo au Japon.
 
En vérifiant son passeport, les douaniers ont remarqué qu'il était originaire d'un pays appelé TAURED.
 
Le passeport avait l'air authentique, sauf qu'il n'y avait et n'a toujours aucun pays nommé TAURED sur la planète.
 
Ils ont alors demandé à l’homme de leur identifier sur une carte du monde où se trouvait son pays.
 
Il a pointé son doigt près de la principauté d'Andorre, un pays d’Europe du Sud, puis s’est mis en colère et a eu l’air confus.
 
Il n'avait jamais entendu parler d'Andorre, et ne semblait pas comprendre pourquoi TAURED n’y figurait pas.
 
D'après ses dires, le pays aurait existé depuis plus de 1000 ans.
 
Son passeport avait été tamponné par de nombreux aéroports à travers le monde, y compris ses précédentes visites à Tokyo.
 
Perplexe, les autorités l'emmenèrent à un hôtel de la région et ils le placèrent dans une chambre avec deux gardes à l'extérieur
 
jusqu'à ce que l'on puisse éclaircir le mystère.
 
La société pour laquelle il prétendait travailler n’avait jamais entendu parler de cet homme,
 
bien qu'il ait eu en sa possession de nombreux documents pour prouver son lien avec l’employeur.
 
Plus tard, lorsque les dirigeants entrèrent dans sa chambre d'hôtel, l'homme avait disparu.
 
La police a établi qu'il n’avait pas pu s’échapper par la fenêtre, étant donné qu’elle était située plusieurs étages plus haut,
 
et il n'y avait pas de balcon.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 56235
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Dim 29 Avr - 9:13

Interrogation Interrogation Interrogation 

Le petit déjeuner au lit ?????Chouette !!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Claire

avatar

Messages : 17723
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Dim 29 Avr - 9:27

c'est pas mon tru[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]c
Revenir en haut Aller en bas
Rosie

avatar

Messages : 41482
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Dim 29 Avr - 10:27

Le petit dej au lit pas mon truc non plus ,j'y ai jamais eu le droit de toute manière mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Roberto36

avatar

Messages : 811
Localisation : Montbéliard

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Lun 30 Avr - 7:46



 
 

 

 
le frisson du matin
 
 
Il y aura toujours quelqu'un pour vous raconter comment des seringues au sida ont été retrouvées dans son ciné,
 
 ou pourquoi des mygales sont planquées dans le tronc de votre ficus.
 
Mais quand il s'agit des légendes urbaines qui font VRAIMENT flipper, là, il y a moins de monde.
 
Les histoires que vous allez lire ici sont peut-être fausses, peut-être pas.
 
Ce qui est sûr, c'est que vous pourrez sans problème les raconter autour d'un feu ou à la lumière d'une lampe torche pour faire flipper vos amis,
 
et vous aussi, un peu.

 
 
Affaire du col Dyatlov
 

 
Dans la nuit du 1er au 2 février 1959, neuf skieurs et randonneurs expérimentés ont perdu la vie dans d’étranges circonstances dans
 
la chaîne de montagnes de l'Oural, située en Russie.
 
Le but de l'expédition était d'atteindre Otorten, une montagne à dix kilomètres au nord du lieu où allait se produire le drame.
 
L'absence de témoins oculaires a donné naissance à de nombreuses spéculations.
 
Des enquêteurs soviétiques déterminèrent uniquement qu'«une force irrésistible inconnue» causa la mort de ces personnes.
 

 
Les enquêteurs supposèrent que les randonneurs sortirent de leur tente nu-pieds dans la neige.
 
Leurs corps ne présentaient pas de signes de lutte, mais deux victimes présentaient des crânes fracturés, deux des côtes cassées,
 
et il manquait la langue de l'une d'entre elles. Selon certaines sources, les habits de quatre des victimes présentaient des niveaux élevés de radiations.
 
Toutefois, ce dernier fait n'est pas mentionné dans les documents contemporains du drame et cela n'apparaît que dans ceux postérieurs.
 
Après les funérailles, les parents des morts affirmèrent que la peau des victimes était d'une étrange couleur brune.
 
Un autre groupe de randonneurs se trouvant à environ 50 kilomètres au sud de la montagne ont affirmé avoir vu d'étranges sphères orange
 
dans le ciel au nord la nuit du drame; des «sphères» similaires ont été continuellement observées à Ivdel et
 
dans ses environs de février à mars 1959, par plusieurs témoins indépendants, y compris par le service météorologique et les forces armées.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 56235
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   Lun 30 Avr - 10:17

Et où tu trouves ces histoires terribles "a ne pas lire la nuit" ..... mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjours & Bonsoirs AVRIL 2018
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [Avril 2018] My Little Box
» Jardinage du mois - Avril 2018
» Prochaine réunion mensuelle GEG-GenHiLib le 9 avril 2018
» Marseille: les postiers du 8e en grève contre la réorganisation
» FAIRPLAYS DU 8 AVRIL 2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
copains d'avant et maintenant :: ACTUALITÉS-
Sauter vers: