copains d'avant et maintenant

Lieu de convivialité entre membres de la communauté virtuelle
 
AccueilPortailMembresS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 31 le Lun Mai 01 2017, 21:42

Partagez | 
 

 27 février 1848 ouverture des ateliers nationaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Rosie

avatar

Messages : 42541
Localisation : Danizy

MessageSujet: 27 février 1848 ouverture des ateliers nationaux   Mar Fév 27 2018, 08:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le but final était de résoudre le chômage, me semble t--il et dans ce sens je le rapproche  à pôle emploi?

  La fermeture de ces ateliers municipaux  sera une provocation déclenchant le soulèvement ouvrier de Juin et le premier grand affrontement entre républicains bourgeois et républicains sociaux et ouvriers....
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Claire

avatar

Messages : 18505
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: 27 février 1848 ouverture des ateliers nationaux   Lun Mar 05 2018, 06:07

pas tout à fait tord ,la théorie et la pratique,ça fait deux




Victor Hugo dénonce la fainéantise

Le débat parlementaire du 20 juin 1848 sur les Ateliers nationaux donne au député [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] l'occasion d'un bel effet de tribune, inattendu dans sa bouche :
« Les ateliers nationaux sont un expédient fatal. Vous avez abâtardi les vigoureux enfants du travail ; vous avez ôté à une partie du peuple le goût du labeur, goût salutaire qui contient la dignité, la fierté, le respect de soi-même et la santé de la conscience. À ceux qui n'avaient connu jusqu'alors que la force généreuse du bras qui travaille, vous avez appris la honteuse puissance de la main tendue ; vous avez déshabitué les épaules de porter le poids glorieux du travail honnête, et vous avez accoutumé les consciences à porter le fardeau humiliant de l'aumône. Nous connaissions déjà le désœuvré de l’opulence, vous avez créé le désœuvré de la misère, cent fois plus dangereux pour lui-même et pour autrui. La monarchie avait les oisifs, la République aura les fainéants (...).
Cette fainéantise fatale à la civilisation est possible en Turquie, en Turquie et non pas en France. Paris ne copiera pas Naples ; mais, jamais Paris ne copiera Constantinople »
.
[/size]
Publié ou mis à jour le : 2017-12-05
Revenir en haut Aller en bas
 
27 février 1848 ouverture des ateliers nationaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ateliers d'anglais pour les petits - à Morestel
» Prochains ateliers avec Bérénice
» JOBDAY le 19 février 2010 à Zeebrugge
» Comment changer l'individu affiché à l'ouverture d'Heredis
» La fin des Haras Nationaux et du cheval en Normandie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
copains d'avant et maintenant :: ACTUALITÉS-
Sauter vers: