copains d'avant et maintenant

Lieu de convivialité entre membres de la communauté virtuelle
 
AccueilPortailMembresS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 31 le Lun 1 Mai - 21:42

Partagez | 
 

 fêtes paillardes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosie

avatar

Messages : 40608
Localisation : Danizy

MessageSujet: fêtes paillardes.   Sam 23 Sep - 8:22

En faisant des recherches ,je suis tombée sur l'abbaye des connards ,pensant qu'il s'agissait réellement d'une abbaye ,me voilà partie dans mes recherches ,pas trouvé d'abbaye par contre j'ai trouvé ceci ,

À la tête de cette improbable abbaye se tenait l’abbé Fagot, « monarque universel de tous Conards residans soubs le ciel » qui, à l’approche de la période du carnaval, réunissait auprès de lui ses patriarches et cardinaux en conclave, à l’image du clergé de l’époque.



https://savoirsdhistoire.wordpress.com/2016/04/06/abbaye-des-conards-de-rouen/


Donc l'abbaye des connards était tout simplement une association .



l’abbé des Conards. La matrice du sceau de la confrérie des Conards de Rouen nous est en effet parvenue (fig. 4)18. On y voit l’abbé des Conards en personnage grotesque, assis sur un trône, mitre en tête, tenant une crosse en main gauche et un jambon en main droite ; de chaque côté de lui, à portée de main, deux buires s’offrent à étancher sa soif. Y a-t-il concurrence entre les bois de cerf et la crosse ? On pourrait être tenté de le penser et d’émettre l’hypothèse que la première fonction des Conards était d’aller porter une ramure de cerf à celui qui s’était signalé par ses frasques sexuelles et que la crosse est un substitut de la corne. N’est-ce pas une trace d’une telle coutume que l’on a observée dans l’Ariège où un tribunal populaire se chargeait d’infliger des sanctions à l’égard des mauvais époux : « Il y avait un procureur dit “de la corne”, chargé d’instruire les affaires et d’assigner les témoins […] L’huissier armé d’une masse ou d’un bâton au sommet desquels étaient accrochées deux cornes de bœuf, faisait régner l’ordre dans la salle. Le tribunal se réunissait chaque année en janvier afin d’instruire les affaires des ménages en cause pour l’année qui venait de s’écouler et les sentences étaient exécutées pendant les trois journées du carnaval19. » Cependant dans la description de la chevauchée rouennaise de 1541, il n’est fait mention que de la crosse, et rien ne prouve que le bois gravé de l’édition de 1587 ait figuré dans l’édition de 1541 ; et cette gravure pourrait être le résultat d’une radicalisation des mœurs et de la censure qui, suite aux dissensions religieuses, a banni le titre d’abbaye pour l’association des Conards, qui s’appelle désormais la Maison de Sobriété et dont l’abbé est devenu le Père de Sobriété.
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Marie-Hélène

avatar

Messages : 54732
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: fêtes paillardes.   Sam 23 Sep - 9:58

Je ne suis pas très bien !!!!Pourquoi l'association des connards est devenue la maison de sobriété. Interrogation ....Rien à voir !!!!!!Me semble-t-il ??????
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Rosie

avatar

Messages : 40608
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: fêtes paillardes.   Sam 23 Sep - 12:10

Pas trouvé pourquoi non plus et pourtant depuis hier j'en lis des liens à ce sujet .
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fêtes paillardes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
fêtes paillardes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
copains d'avant et maintenant :: HISTOIRE-
Sauter vers: