copains d'avant et maintenant

Lieu de convivialité entre membres de la communauté virtuelle
 
AccueilPortailMembresS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 31 le Lun 1 Mai - 21:42

Partagez | 
 

 Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel Boisjoly

avatar

Messages : 33937
Localisation : Paris

MessageSujet: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   Mer 10 Aoû - 13:28

Tournée dans le quartier Saint-Leu, l’émission « La rue des allocs » diffusée le 17 août sur M6 est attendu avec hâte par les participants, partagés entre la curiosité et la crainte.
Place Aristide-Briand, les habitants du quartier forment une seule et même famille. La solidarité n’est pas un vain mot ici.

Imprimer
- A +

Les mauvaises langues l’ont rebaptisée « La rue des cassos » (pour cas sociaux). L’émission « La rue des allocs » ne sera diffusée que le 17 août, en prime-time, sur M6, mais elle fait déjà beaucoup parler dans le quartier Saint-Leu où près de 20 % de la population est au chômage. Ce docu-réalité qui propose aux téléspectateurs de suivre le quotidien de « rmistes » ou « smicards » amiénois est une adaptation de l’émission controversée Benefits Street, diffusée en Angleterre sur Channel 4 en 2004. M6 explique avoir voulu présenter « des tranches de vie à la fois touchantes, parfois drôles, quelquefois crues, toujours sans fard. Un témoignage unique sur la précarité d’aujourd’hui. »

À deux semaines de la diffusion de ce programme produit par la société Troisième Œil, à qui l’on doit également l’émission « C à vous » sur France 5, nous sommes allés à la rencontre de ces habitants censés vivre ou plutôt survivre avec moins de 1000 € par mois. Assis sur des bancs, place Aristide-Briand, face à une aire de jeux, « Porc-épic », Cindy, Pierre, Maryvette, Johnny, Sandra ou encore Maeva surveillent leur progéniture. « Le tournage a eu lieu l’été dernier, entre juin et août », se souviennent-ils.

« Pas de rémunération »

« Ils ont été un peu envahissants, ne cache pas Cindy Bellenger, l’une des figures du quartier même si elle vit actuellement à Saint-Leger-lès-Domart. A priori, il devrait y avoir trois ou quatre épisodes, un par famille suivie. » Sur place, le titre choisi par la production ne plaît pas : « On est quand même choqués… Tout ce que j’espère, c’est qu’ils montreront la réalité de ce qu’ils ont tourné et pas des montages qui nous feraient passer pour des cas sociaux. On regarde un peu Facebook où il y a pas mal de commentaires négatifs et méchants. De toute façon, on demandera à être indemnisés si l’émission est truquée. On est impatients de la voir. »

Pendant plusieurs mois, les équipes de tournage ont suivi quotidiennement les habitants du quartier. Sur le terrain de motocross ou au parc St-Pierre où elles ont pris des images d’ados en train de sauter du pont en bois Samarobrive. « La piscine des pauvres », rigole Pierre Sagez, 39 ans, agent municipal. « Au départ, les membres de la production ont été mal perçus, poursuit Cindy, certains jeunes pensaient même qu’ils étaient des inspecteurs de police. Finalement, ils ont su créer un climat de confiance et on nous a fait signer des papiers dans lesquels on acceptait de passer à la télé. À la fin, on a même mis une animatrice à la flotte pour rire. »

Pierre, lui, n’a pas forcément gardé que des bons souvenirs du passage des caméras : « Parfois, il fallait leur mettre des limites car elles s’invitaient chez nous sans prévenir et violaient notre intimité ». Les participants ont-ils été rémunérés ? « Non, assure Pierre, catégorique. La seule chose que la production a payée c’est un barbecue. » Dans ce quartier quadrillé par les logements sociaux de l’Opac ou de la SIP, l’émission est dans toutes les têtes. Rue des Coches où elle y vit depuis 2004, Céline craint la stigmatisation : « Il n’y a pas que des personnes qui vivent du RSA. Il y a des gens qui travaillent, à l’hôpital ou sur la zone industrielle, et qui vivent uniquement de leur salaire. »

La rue des Coches inquiète

Comme Cindy, elle aussi est une figure de proue du quartier. Bonne samaritaine, elle permet aux gamins du secteur de se baigner dans une petite piscine gonflable installée sur la place Saint-Julien. Une jolie place désespérément vide de jeux pour les petits, de terrain de boules pour les aînés et d’aménagement paysager. Connu comme le loup blanc, Serge Montigny, 67 ans, a également été approché par « les gens de M6 » : « Ils voulaient connaître un peu l’histoire du quartier Saint-Leu ou Saint-Loup comme on l’appelait jadis. »

Lui aussi réside rue des Coches, depuis 1955, dans une petite maison de la SIP, l’une des plus anciennes, datant de… 1817. « Regardez, c’est inscrit ici », indique-t-il en montrant du doigt une vieille pierre grise. Ancien peintre en bâtiment, le retraité porte un regard noir sur le quartier : « La situation s’est dégradée, il n’y a plus de respect pour les gens. Si je pouvais partir, je le ferai même si je reste très attaché à Saint-Leu. Avant, on formait une grande famille, on trouvait une multitude d’associations. Aujourd’hui, il y a trop d’individualismes, d’incivilités, plus de bonjour, ni d’au revoir. Il y a une volonté de ghettoïser le quartier. »

Un peu plus loin, rue des Clairons, on fait connaissance avec Aldo Cimarosti qui promène son chien près du Moulin Passe-avant, à deux pas des anciennes usines de filature (ex-Lee Cooper) et de vinaigre. Des endroits squattés quasi quotidiennement rue Dallery. Il a longtemps habité le Pigeonnier avant d’atterrir à Saint-Leu où il peine à joindre les deux bouts avec 800 € de retraite et 200 € de complément pour 423 € de loyer. « Ici, c’est un vrai treu (trou), sourit-il, en langue picarde. Oui, il y a de la misère et des gens défavorisés mais pas plus qu’au nord. Le vrai Saint-Leu, ce ne sont pas forcément les derniers arrivants. On trouve aussi des professeurs, des artistes » Avant d’admettre finalement : « Et puis il y a ceux qui n’ont jamais travaillé de leur vie et qui profitent du système et des allocs. »

BAKHTI ZOUAD

Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 53346
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   Mer 10 Aoû - 14:11

Donc une émission à suivre !!!!en temps voulu.....Nous le rappeler SVP super Bisous yes
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Rosie

avatar

Messages : 40249
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   Mer 10 Aoû - 17:24

Je suis assez étonnée ,pour le connaitre ,les garçons y ont résidé pendant leurs études ,il s'agit d'un endroit très touristique ,un quartier jeune ,beaucoup d'étudiants .Un quartier très animé .Mais il y a un petit bout de quartier e  qui s’appelle la rue des Parcheminiers qui est un quartier en souffrance .,
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Rosie

avatar

Messages : 40249
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   Jeu 18 Aoû - 9:03

Qui a regardé cette émission ?? .

J'ai regardé ,enfin pas jusqu'au bout ,rien compris dans les propos de ces hommes, pour la plupart avinés .

Désolant de voir la majorité des ces personnes faire la queue à la poste le jour où tombe le RSA ou autre (déjà dit ici ,c'est idem à La Fére) ,pour faire quoi à votre avis ,non ,non ,pas pour payer leurs factures ,mais tout simplement acheter de l’alcool.

Désolant de voir qu'en fin de mois ,il n'y a plus que quelques euros dans le portemonnaie et que ces quelques malheureux euros ne servent pas pour acheter une baguette de pain et un fromage mais pour acheter 2 canettes de bière ,alors ne pas compter sur moi pour les plaindre .

Par contre ,une dame de 50 ans ,ancienne secrétaire c'est  retrouvé en invalidité ,elle touche une pension d’invalidé de 800 euro ,la première chose qu'elle fait est de payer ses factures ,ensuite ne lui restant plus grand chose elle va au resto du cœur ,elle a encore un gamin de 15 ans à charge ,et bien ce genre de personne je peux la rencontrer je ferai en sorte de l'aider ,j'ai un grand respect pour ce genre de gens  qui ne demande rien à quiconque .

Par contre un monsieur ,touche 500 euro de RSA ,il passe ces journées à picoler et à jouer au poker en ligne ,là ,il faut qu'on m'explique ;bon enfin tout cela pour dire que je n'ai pas regardé jusqu'au bout .
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Rosie

avatar

Messages : 40249
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   Jeu 18 Aoû - 16:37

Mon fils vient de me prévenir que madame la maire d'Amiens n'est pas contente du tout .Et je la comprends .

On ne compte plus les scènes où les habitants se confient alors qu’ils sont en état d’ivresse. Sans parler des délits qu’ils avouent à visage découvert, abandonnant toute méfiance Effectivement, certains évoquent sans détour leur importante consommation d’alcool, révèlent travailler au noir, où emploient des termes homophobes.  Bien triste de faire  genre d'émission .
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Marie-Hélène

avatar

Messages : 53346
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   Jeu 18 Aoû - 17:28

Je n'y ai plus pensé ,oublié de mettre l'émission ! en colère
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Rosie

avatar

Messages : 40249
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   Jeu 18 Aoû - 18:00

Tu n'as rien perdu ,du voyeurisme .
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Marie-Hélène

avatar

Messages : 53346
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   Jeu 18 Aoû - 18:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Michel Boisjoly

avatar

Messages : 33937
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   Ven 19 Aoû - 5:28

Je n'ai pas vu ,mais entendu parler et lu. Ce n'est pas spécifique à Amiens ,c'est partout la même chose. Il n'y a plus de travail non qualifié dans les usines et autres ,donc il faut maintenir ces gens comme l'on peut. Il est envisagé de donner à tout individu un salaire sans rien faire.  Ceux qui voudraient travailler le pourraient et gagneraient plus. Il faudra en arriver là.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 53346
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   Ven 19 Aoû - 6:02

Il faut reconnaître qu'en quelques années ,tout a basculé et pour ma part,je n'ai rien vu venir et je ne sais pas s'il y a des solutions !
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amiens ,la polémique sur la rue des allocs .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Téléthon : la polémique s'amplifie.
» Polémique à Dieppe.
» Polémique autour de la reprise de la pêche japonaise à la baleine
» Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy
» Polémique autour des éoliennes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
copains d'avant et maintenant :: ACTUALITÉS-
Sauter vers: