copains d'avant et maintenant

Lieu de convivialité entre membres de la communauté virtuelle
 
AccueilPortailMembresS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 31 le Lun 1 Mai - 21:42

Partagez | 
 

 Malgré toutes les précautions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Hélène

avatar

Messages : 52793
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Malgré toutes les précautions.   Mer 29 Juin - 9:04

Une nouvelle Jeanne ????


Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Rosie

avatar

Messages : 40031
Localisation : Danizy

MessageSujet: Re: Malgré toutes les précautions.   Mer 29 Juin - 9:25

Cinq années après avoir été brûlée vive, place du Vieux-Marché à Rouen, au matin du 30 avril 1431, Jeanne d’Arc serait réapparue à Metz, le 20 mai 1431, d’après la chronique du doyen de Saint-Thiébaud. Premier élément troublant, ses deux frères reconnaissant cette femme comme étant leur sœur. « Soit celle dont le vrai nom serait Claude du Lys ressemblait très fort à Jeanne d’Arc soit c’était la vraie. Je ne suis pas partisan de cette réapparition, pour moi c’est une imposture ».
Le conseil des treize (le conseil municipal de Metz) lui offre des présents : une épée, un cheval et un chaperon. Cette femme profite d’une situation dont souhaite également bénéficier un chevalier lorrain : Robert des Armoises. Le seigneur de Jaulny et de Tichémont l’épouse le 7 novembre 1436 à Arlon.
Le couple vit en Lorraine dans ses différentes demeures. Ils possèdent aussi une maison à Metz qui sera revendue à Collart de Feuilly en ces termes : « Nous, Robert des Armoises, seigneur de Tichémont et Jeanne du Lys, Pucelle de France ». Les termes employés prouvent que la dame a endossé l’armure de Jeanne d’Arc sans vergogne.
Un portrait de Jeanne des Armoises figure sur la cheminée du château de Jaulny. « Les historiens de l’art pensent qu’il ne date pas du XVe siècle, les portraits de profil étaient rarissimes et réservés aux souverains, en outre les couleurs sont beaucoup trop vives ». Kévin Gœuriot pense que la peinture ne sert probablement qu’à entretenir la légende.
Claude du Lys, alias Jeanne des Armoises, serait morte vers 1449. On ignore si elle a eu une descendance, mais un certain Philibert des Armoises succède à Robert. Lequel Philibert revend, vers 1459, la seigneurie de Tichémont à Didier de Landres et à Jeanne de Pulligny, sa femme. Le conférencier voit dans cet acte de vente la source d’une autre confusion qui voudrait que Jeanne des Armoises soit enterrée à Pulligny.
Il est encore difficile d’établir si un lien a pu exister entre Jeanne des Armoises et Jeanne d’Arc. De nombreux éléments troublants restent sans réponses et invitent Kévin Gœuriot à poser les questions suivantes : Jeanne d’Arc a-t-elle été suppliciée le visage couvert ? Pourquoi cinq années entre le supplice et la réapparition à Metz ? Les portraits de Jaulny sont-ils authentiques ? Qui a réellement été inhumé à Pulligny ?
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Michel Boisjoly

avatar

Messages : 33712
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Malgré toutes les précautions.   Mer 29 Juin - 10:36

Ce n'était pas facile d'être reconnu à cette époque sans image .Pensons à Louis XVI ,et même à une époque récente ,Le président de la république Vincent Auriol se promenait seul dans les Pyrénées et ne fut pas reconnu par les paysans et quand il leur a dit : je suis le président de la république ,il lui a été répondu : et nous ,nous sommes Napoléon. C'était en 1950 , son image n'était pas connue .
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Hélène

avatar

Messages : 52793
Localisation : Plouescat

MessageSujet: Re: Malgré toutes les précautions.   Mer 29 Juin - 10:45

D'après les questions finales de l'article .Pas de réponse à l'énigme posée par la soudaine réapparition de la pucelle .

Pourtant j'ai lu que Jeanne a été conduite au bucher sous bonne escorte de gens armés .Qu'au milieu de la "crémation" on a écarté les bois enflammés du bûcher pour que les assistants puissent voir et reconnaître encore Jeanne et que les cendres ont été jetées immédiatement dans la Seine !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://copain-d-avant-et-ma.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malgré toutes les précautions.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malgré toutes les précautions.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Application du numérus clausus dans toutes les filières
» Colonel Reyel - Toutes les nuits - Paroles
» bonjour à toutes!!
» "Je t'Aime" dans toutes les langues
» mouillé toutes les nuits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
copains d'avant et maintenant :: ENIGMES-
Sauter vers: